Pourquoi vous inscrire ?
«
»
Tome 1, Chapitre 2 Tome 1, Chapitre 2
C’était un véritable conte de fée. Jamais Eva aurait imaginé un jour mettre un pied dans un tel endroit ou alors en économisant environ sur les vingt prochaines années.
    
    Ce night club était parfait à commencer par l’orchestre. Le duo de danseurs de claquette l’avait également impressionné. Blues, ragtime, jazz demeuraient des termes floues dans l’esprit d’Eva. Ce qui ne l’empêchait pas d’apprécier ce rythme, cette force, cette énergie...
    
    Au point qu’elle oubliait peut-être volontairement les détails gênants comme l’absence de noirs parmi la clientèle. Pourtant on était au beau milieu d’Harlem.
    
    A cela s’ajoutait cette décoration de type primitivist, c’est-à-dire imitant avec plus ou moins bon goût la savane africaine. Même le menu participait à ce sous-entendu répugnant avec en première page un homme noir un costume et haut de forme, dont les lèvres faisaient la moitié du visage.
    
    Comme si le message n’était pas suffisamment clair, un rappel était présent à l’entrée. On y lisait en grandes lettres « Cotton Club ». Car le ramassage du coton fut la première « activité » des noirs américains. Conclusion : si on acceptait leurs talents artistiques en contre-partie ils ne devaient pas oublier leur origine et donc leur place.
    
    La cécité d’Eva finit tout de même par prendre fin.
    
    Le silence était revenu le temps de mettre en place le spectacle suivant. Benny lui toucha légèrement l’épaule afin de capter son attention. Elle regarda alors dans sa direction et vit l’autre homme brun.
    
    Certaines personnes étaient élégantes quoiqu’elle porte. Il en était l’inverse absolu. Sa tenue était tout à fait correcte. Seulement plusieurs détails en gâchaient l’ensemble tel que la main droite dans la poche, et les jambes arquées. Il en allait de même pour son visage. Il aurait pu être banal à défaut d’agréable sans ses oreilles décollées, et son sourire grimaçant.
    
    « La soirée se déroule à votre convenance ? » Demanda-t-il à Eva.
    
    Une fois de plus la forme gâcha le fond. On aurait dit un mauvais acteur récitant son texte.
    
    « Tout est parfait. »
    
    La réponse sonnait nettement plus juste, puisqu’elle était sincère.
    
    « Bon je vais vous laisser alors. » Dit l’homme au timbre toujours aussi emprunté.
    
    « A la prochaine Owen. » Lui dit Benny.
    
    Tirée de son euphorie Eva devint plus perspicace. La phrase de Benny contenait une certaine familiarité. Owen et lui exerçaient probablement dans la même branche.
    
    Ce petit rappel au sujet des activités de son compagnon du moment, chassa toute son insouciance au profit de la dure réalité. A vrai dire Eva avait déjà des doutes sur cette invitation. Mais comment refuser une telle soirée ?
    
    Ces suspicions pouvaient bien attendre encore. C’est du moins ce qu’Eva aurait voulu. Sauf que les magouilles de Benny d’une certaine façon la visaient cette fois-ci. Un élément qu’on ne chassait pas d’un revers de main.
    
    Sa soirée étant à présent gâchée Eva décida d’en faire de même avec Benny. Non par jalousie simplement elle tuait l’ennui à venir.
    
    « Pourquoi tu m’as invité ? » Dit-elle sur un ton léger pour commencer.
    
    « T’as pas une petite idée ? »
    
    Une réponse à la fois claire et indirecte accompagnée d’un sourire enjôleur. Décidément Benny était un baratineur de première. Malheureusement pour lui il n’était pas le premier dans la vie d’Eva.
    
    Elle aurait pu rappeler leurs précédentes sorties de ces dernières semaines. Le schéma était toujours le même : une soirée dans un speakeasy correct, qui s’achevait dans un hôtel. Agréable sans aller très loin.
    
    Et voilà que brusquement il lui sortait le grand jeu. Il comptait lui faire sa déclaration ? Soyons sérieux. Eva garda ses réflexions pour elle. Ça aurait été entrer dans son jeu. Elle préféra couper court à ce cinéma.
    
    « Qu’est-ce que t’attends de moi ? »
    
    Malgré ce changement d’ambiance Benny ne put s’empêcher de faire encore un peu le séducteur avant de répondre. C’était dans sa nature.
    
    « J’ai toujours aimé les filles futées. Tu bosses dans les téléphones. Et ça pourrait me servir dans une affaire. »
    
    « Une affaire illégale ? »
    
    « L’illégalité n’avait pas l’air de te gêner jusqu’ici. »
    
    Cette nonchalance qui lui plaisait tant, énerva soudain Eva au point d’élever la voix.
    
    « Là il s’agit de mon travail, de ma vie. »
    
    Benny cessa de jouer du regard sans pour autant quitter son large sourire. Le charmeur venait de laisser place au vendeur.
    
    « Tu auras une compensation très généreuse. »
    
    « Laquelle ? »
    
    Bien qu’on sentait le futur refus dans la question, Benny ne renonça pas. Il n’était pas devenu un tel séducteur en se reposant uniquement sur sa belle gueule. Il avait apprit à observer les femmes et anticiper leurs désirs. Ceux d’Eva étaient au nombre de deux : le plaisir et l’indépendance.
    
    « Pour commencer une belle prime de quatre cents dollars. Ensuite le patron, qui te propose une promotion à condition que tu sois « gentille ». Le voisin à l’oeil pervers, qui vient sonner à ta porte tous les soirs sous des prétextes ridicules. Le trainard, qui te siffle dans la rue. Tous ces hommes disparaitront de ta vie. Il te suffira juste de m’en glisser un mot. »
    
    Toujours décidée à réfréner l’arrogance de cet homme, Eva ne répondit pas tout de suite. Elle sortit lentement une cigarette que Benny s’empressa d’allumer. Quelques bouffées suivirent avant qu’elle ne reprenne la parole.
    
    « Je vais y réfléchir. »
    
    Afin de ne rien gâcher Benny se garda de toute réflexion. Mais il décelait bel et bien une victoire.

Texte publié par Jules Famas, 11 janvier 2020 à 18h56
© tous droits réservés.
«
»
Tome 1, Chapitre 2 Tome 1, Chapitre 2
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
1540 histoires publiées
710 membres inscrits
Notre membre le plus récent est Livia
LeConteur.fr 2013-2020 © Tous droits réservés