Pourquoi vous inscrire ?
«
»
Tome 1, Chapitre 7 « Episode 07 » Tome 1, Chapitre 7
Gadriel était désormais seul dans le poste de pilotage de la navette. Il semblait être très affecté par les précédents événements. Comment lui en vouloir ? Il avait assisté à la mort de sa mère, avait été torturé un bon nombre de fois par celle qu'il aimait et son frère, et avait été au premier loge pour voir la destruction du monde qui l'avait vu grandir. Il repensait à tout ça et se sentait responsable, responsable pour le décès de celle qui comptait le plus pour lui, responsable pour ne pas avoir vu claire dans le jeu de Jessabiel et Reigns, mais surtout responsable pour Exoduus et tous ses habitants.
    
    Le jeune homme se recroquevilla dans un coin à cause de tout cela. Il se posait un si grand nombre de questions que cela finit par lui donner des maux de tête. Il cessa donc de penser à ce qu'il avait perdu et se concentra sur ce qu'il avait gagné: une nouvelle vie. Il avait survécu à une tragédie et obtenu la chance de se venger de celle qui en était responsable. Cela n'allait cependant pas être facile. Bien qu'il savait que tout n'était que mensonge, les moments et les sentiments qu'il avait vécus et éprouvait envers Jessabiel étaient bel et bien réels. Il devait donc se débarrasser avant tout ce qu'elle représentait pour lui.
    
    Tandis que Gabriel essayait de mettre en place ses idées, une pensée traversa son esprit. Cela faisait plusieurs heures qu'il était en sa compagnie mais il n'avait toujours osé lui demander ce que Harvester était. Il se souvenait seulement que durant son altercation avec les forces de l'ordre d'Exoduus, l'un d'entre eux prononça le mot "Scythe" lorsqu'il vit ses yeux changer de couleur. Mais qu'était ce exactement qu'une Scythe? Une nouvelle question qui venait s'ajouter à celles qu'il se posait déjà.
    
    Gadriel se rappela alors qu'il possédait avec lui le cœur d'Eve, le disque octogonal qu'on lui avait donné lorsqu'il était encore chez lui. Il ne lui restait plus qu'à trouver un réceptacle adapté pour la réveiller. Le jeune homme se leva alors et vérifia si le poste de pilotage en disposait. Une chance pour lui, c'était bel et bien le cas. Il sortit donc le disque octogonal de son anneau de stockage et le plaça dans le réceptacle. Quelques secondes plus tard, après que plusieurs bips aient retenti, une lumière blue surgit de l'objet. L'hologramme d'une femme apparut alors.
    
    
-----*-----

    
    Eve était recroquevillée sur elle-même. Depuis ce fameux durant lequel Gadriel s'était paisiblement couché dans son lit, elle avait perdu tout contact avec le monde extérieur et se retrouvait dans l'obscurité la plus totale. Elle comptait donc les secondes qui s'écoulaient depuis sa déconnexion. Même si elle était une intelligence artificielle, la solitude avait tout de même un effet sur elle.
    
    Tout d'un coup, un point lumineux apparut dans les ténèbres qui l'entouraient. Celui-ci s'agrandit en un instant jusqu'à ce que la moindre once d'obscurité ne disparaîsse. Dès que ses yeux numériques s'adaptèrent à la luminosité, elle reconnut un visage familier. C'était celui de Gadriel qui se trouvait en face d'elle. Elle regarda alors tout autour d'elle et ne reconnut pas l'endroit. Eve alla donc fouiller dans la base de données du vaisseau avant de s'adresser au jeune homme.
    
    "- Gadriel, pourquoi sommes-nous sur un vaisseau faisant route vers une planète qui n'existe plus ? Pourquoi ne perçois-je aucun signal d'Exoduus ?
    - Comment ça une planète qui n'existe plus ?" répondit-il légèrement étonné.
    "- J'ai fouillé dans la base de données de cet appareil et decouvert que nous nous dirigeons actuellement vers l'exoplanète S-240-A, aussi connue sous le nom de Sulfhur. Cependant, cette planète a complètement disparu des radars depuis des milliers de cycles sans que personne ne sache vraiment pourquoi."
    
    Le jeune homme était intrigué par ce que venait de lui annoncer Eve. Se pourrait-il qu'Harverster ait commis une erreur lorsqu'elle entra les coordonnées ? Non, la manière dont elle le finit ne faisait aucun doute. Elle savait très bien où ils se rendaient.
    "- Je ne pense pas qu'Harvester ait fait une erreur en entrant ces coordonnées.
    - Harvester ? Qui est-elle ?"
    Eve utilisa les scanners de la navette et détecta la présence d'une deuxième forme de vie se dirigeant vers l'une des cabines. Elle jeta donc un coup d'œil par l'intermédiaire d'une des caméras se situant dans le couloir et vit la jeune femme qui marchait. Celle-ci s'arrêta brusquement, regarda la caméra fixement quelques instants, puis repartit de plus belle.
    
    De retour au poste de pilotage, Eve semblait être légèrement effrayée. Gadriel remarqua le changement chez elle et lui demanda alors ce qui n'allait pas.
    "- Qu'est-ce que cette femme ? D'où vient-elle ?" questionna t-elle en guise de réponse avec une voix tremblante.
    "- Je ne sais pas vraiment. Elle est apparue après que je me sois fait enlever. La seule chose que je sache est que l'un des membres des forces de l'ordre a mentionné le nom "Scythe" lorsqu'il l'a aperçue.
    - Une...une... Tu as bien dis Scythe ?
    - Oui pourquoi ?
    - Non, ça ne se peut pas. C'est impossible," rétorqua t-elle subitement avec une voix encore plus tremblante que précédemment.
    "- Eve, qu'est-ce qu'une Scythe et pourquoi cela te met dans un état pareil ?
    - Avant de te répondre, racontes moi d'abord ce qui s'est passé durant mon isolation."
    
    Gadriel lui relata alors tous les événements qui s'étaient produits depuis le moment où il s'était réveillé en sursaut jusqu'à son embarquement sur ce vaisseau spacial.
    "
    
    - Maintenant pourquoi la simple prononciation du mot "Scythe" te met dans cet état ?"
    Le fait que ce nom ait réussi à provoquer une telle réaction chez Eve donna encore plus envie au jeune homme d'en apprendre plus sur celle qui lui était venu en aide.
    
    - Les Scythes sont des êtres possédant une force incommensurable et provenant d'une époque que personne ne saurait dater. On ignore leur origine ni leur nombre total, certains prétendent qu'il serait moins d'une centaine tandis que d'autres pensent qu'ils dépasseraient le millier de personnes. Quoiqu'il en soit, ils sont extrêmement dangereux et quasiment rien ne peut les arrêter. Je pensais que c'étaient des légendes ne résidant que dans des livres, mais cette femme, la pression qu'elle dégage, il ne fait aucun doute qu'elle fasse parti de ce groupe d'individus."
    
    Elle garda le silence quelques instants avant de donner un conseil très important à l'adolescent.
    "- Écoutes moi très attentivement, tu dois te méfier de cette femme. Si ce que les récits racontent est vrai, alors tu dois surveiller chacun de tes faits et gestes. Les Scythes sont réputées pour avoir une humeur très changeante."
    Gadriel se souvint alors des différentes scènes qui s'étaient produites chez lui, la manière dont Harvester avait réagit lorsque Reigns l'avait traitée de lâche, ou encore sa réaction dans le laboratoire bien avant cela. Il avait donc intérêt à suivre le conseil que l'on venait de lui donner s'il ne voulait pas lui aussi finir dans le même état que Reigns.
    
    
-----*-----

    
    Plusieurs minutes durant lesquelles Gadriel et Eve parlèrent des recents évènements. Celle-ci lui suggéra alors d'aller se reposer car toutes ces épreuves avaient sûrement eu un impact très important sur sa personne. Le jeune homme l'écouta et dirigea à son tour vers sa cabine.
    
    Sur le chemin, il s'arrêta devant la porte de celle d'Harvester qui était entrouverte. Il savait très bien que ce qu'il voulait faire à ce moment pouvait lui coûter sa vie, mais rien à faire, sa curiosité était beaucoup trop grande. Il s'en approcha donc et jeta un coup d'œil à l'intérieur de la pièce. Là, il n'en crut pas ses yeux. Devant lui s'affichait de dos une jeune femme complètement dénudée. Harvester présentait un physique plutôt singulier. Elle était à la fois très musclée, mais ne perdait cependant pas sa féminité.
    
    Toutefois, ce qui attira particulièrement l'attention de Gadriel fut les différentes cicatrices qui parcouraient son corps. En voyant cela, il se demanda ce qui avait bien pu causer ça. Sur Exoduus, que ce soit les violents coups de poing de Reigns ou encore le projectile qu'elle s'était prise en pleine tête, rien de tout ceci n'avait réussi à laisser ne serait-ce qu'une égratignure sur sa peau. Il se dit également que la vie qu'elle devait mener ne devait pas être des plus plaisante.
    
    Quelques secondes s'étaient seulement écoulées depuis que Gadriel avait commencé à épier la jeune femme. L'atmosphère tout autour de lui devint subitement beaucoup plus lourd, l'empêchant même de respirer correctement. Il comprit instinctivement ce que cela voulait signifier. Harvester lui disait indirectement de s'en aller s'il ne voulait pas en subir les conséquences. Il s'exécuta donc et reprit son chemin en direction de sa chambre. Arrivé à une certaine distance, la pression qu'il ressentait au niveau du cœur disparut, signe que la jeune femme avait cessé de le menacer.
    
    La pièce dans laquelle il entra était plus basique. Elle était uniquement constituée d'un lit d'une place et d'un bureau. Il y avait également une autre porte menant sur une douche tout aussi basique. Gadriel s'approcha du hublot, regarda à l'extérieur, et vit rien d'autre que des traînées lumineuses. Le jeune homme se coucha donc sur son lit, ferma ses yeux, puis s'endormit.
    
    Pendant ce temps, Harvester partit prendre sa douche. L'eau s'écoula tout le long de son corps, enlevant par la même occasion toutes les traces de sang présentes. Elle passa délicatement ses mains dans ses cheveux et les emmena vers l'arrière. Une dizaine, puis une vingtaine de minutes passèrent. Au final, ce ne fut qu'après une trentaine de minutes que la jeune femme sortir de la salle de bain. Chose intéressante, elle n'utilisa pas de serviette. L'eau présente partout sur son corps s'évapora instantanément comme si elle avait été soumise à une immense source de chaleur.
    
    De retour dans sa chambre, une sphère noire apparut subitement devant elle. Celle-ci s'agrandit progressivement jusqu'à atteindre un diamètre d'une cinquantaine de centimètres à peu près. Une forme se présenta alors à l'intérieur. Il s'agissait d'une jeune belle femme possédant une chevelure bleue et des yeux de la même couleur. Elle affichait également une cicatrice allant de son sourcil droit à sa joue, ce qui n'entachait pas trop sa beauté.
    "- Arcade, que me vaut cet appel ?
    -Harves....ter."
    Arcade s'arrêta brusquement de parler et regarda son interlocuteur de la tête au pied. Elle ne pouvait pas croire ce qu'elle voyait et une sorte de gêne s'installa alors dans l'atmosphère.
    
    "- Pourquoi t'es toute nue ?" lui demanda t-elle en faisant un geste de la main.
    "- Tu m'as contactée alors que je sortais à peine de mon bain, donc il est tout à fait normal que je sois comme ça.
    - Un bain ? Depuis quand avons nous besoin de telles choses ?
    - Ça ne fait pas de mal d'en prendre de temps à autre. Il m'arrive même de manger et de boire quelques fois.
    - Tu es vraiment un cas particulier. Bref, peux-tu te rhabiller s'il te plaît ?
    - Qu'est-ce qui ne va pas ? Ne me dis pas que cela te met mal à l'aise ?"
    
    Harvester recula de quelques pas, écarta fièrement ses bras, puis tourna sur elle-même.
    "- Admires ce magnifique corps svelte et musclé. Pas besoin d'avoir honte de ça, nous sommes ce que nous sommes et rien ne changera jamais ça.
    - Oui, oui, tu as raison, c'est bon. Maintenant rhabilles toi s'il te plaît.
    - pff, toujours une petite nature à ce que je vois."
    La jeune femme céda au petit caprice d'Arcade et se dirigea vers ses vêtements qu'elle avait laissés à même le sol. Ses yeux reprirent leur teinte jaunâtre et tout ce qui se trouvait parterre fut enveloppé d'une énergie noire avant de se désintégrer brusquement. La majorité du corps d'Harvester fut alors recouvert par une épaisse fumée. Seuls sa tête et ses bras furent épargnés. Celle-ci disparut progressivement pour laisser place à une tenue similaire à celle qu'elle portait précédemment.
    
    "- Voilà ! T'es contente ?
    - C'est beaucoup mieux en effet.
    - Sinon, quel est l'objet de cet appel ?
    - Je viens de sentir qu'une planète assez importante venait de perdre l'entièreté de sa vie. En m'y intéressant de plus près, j'ai senti deux énergies familières qui en émanaient, dont une que je n'avais pas ressenti depuis très longtemps. Dis-moi, tu as vu Prometheus n'est-ce pas ? Dis-moi que vous ne vous êtes pas battus ?
    - Je ne sais pas ce qui s'est passé depuis la dernière fois que vous vous êtes vus, mais Prometheus est actuellement sous sa forme d'arme et est contrôlé par une gamine. C'est elle qui a raillé toutes les vies d'Exoduus de la carte en l'utilisant.
    - Comment est-ce possible ?
    - Je n'en ai pas la moindre idée.
    - Et toi ? Qu'est-ce que tu faisais là ?
    - Je rendais visite à une..."
    
    Harvester ne finit pas sa phrase et se perdit momentanément dans ses pensées. Ce ne fut qu'après qu'Arcade l'ait appelée plusieurs fois par son nom qu'elle revint à elle.
    "- Harvester, tu m'écoutes ?
    - Quoi ? Désolé, je réfléchissais à propos de quelque chose. Un petit mystère que je dois éclaircir après. Sinon tu disais quoi ?
    - Je disais que la situation ne va pas rester impunie. Les concitoyens d'Exoduus ne sont pas morts de cause naturelle. De ce fait, un Recteur va bientôt être déployé.
    - Pff, les Recteurs ne sont que des gamins ailés rien de plus.
    - Oui mais tu sais qu'il est différent. S'il venait à être mis sur cette affaire, même toi, avec toute ta puissance, aurait du mal.
    - Nous verrons bien qui sera celui ou celle qu'ils déploieront.
    - Restes tout de même prudente.
    - Tu me connais.
    - Justement. C'est parce que je te connais que je te le demande. Pendant ce temps, je vais essayer de découvrir ce qui a bien pu arriver à Prometheus.
    - Sans problème. Tiens moi au courant si tu trouves quelque chose d'intéressant.
    - OK !"
    
    Arcade disparut et la sphère noire se mit à rétrécir avant de disparaître elle aussi. Voyant qu'il restait encore beaucoup de temps avant leur arrivée sur Sulfhur, Harvester décida de faire une petite sieste. Bien qu'elle n'en avait nullement besoin, elle aimait ce moment de calme et de sérénité que cela lui procurait. Elle se couchait donc dans son lit, posa ses deux mains sur son ventre tout en croisant les doigts, puis ferma les yeux.
    
    À suivre !!!
    
    

Texte publié par Hell Rider, 19 novembre 2019 à 09h21
© tous droits réservés.
«
»
Tome 1, Chapitre 7 « Episode 07 » Tome 1, Chapitre 7
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
1540 histoires publiées
710 membres inscrits
Notre membre le plus récent est Livia
LeConteur.fr 2013-2020 © Tous droits réservés