Pourquoi vous inscrire ?
«
»
Tome 1, Chapitre 5 « Episode 05 » Tome 1, Chapitre 5
"- Vous n'allez tout de même pas nous quitter maintenant, juste au moment où je voulais faire plus amples connaissances avec la personne qui a réussi à nous infliger autant de dégâts," telles étaient les paroles de l'individu qui venait de rentrer dans la pièce. L'homme de près de deux mètres de haut et vêtu d'une armure étincelante s'avançait avec assurance vers notre duo, son regard perçant ne lâchant pourtant pas Gadriel.
    "- Comment se fait-il que tu sois encore en vie microbe ?"
    En entendant le dernier mot de sa phrase, Gadriel eut un déclic. Si au début il ne sut pas qui était cet homme, cette question venait de lui donner un énorme indice. Toutefois, cela n'expliquait pourtant pas pourquoi il se trouvait en face de lui avec une apparence différente.
    "- Reigns ?!! Mais comment ?" questionna t-il surpris.
    "- Bien ! Maintenant que tu sais que je suis, si nous finissions ce que nous avons entamé la dernière fois."
    Il s'avança alors vers l'adolescent avec un sourire qui n'annonçait rien de bon. Devant cette masse de muscles, le jeune homme effrayé ne put s'empêcher de faire quelques pas en arrière. Heureusement pour lui, Harvester se mit entre Reigns et lui.
    "- Désolé mais nous n'avons pas le temps de jouer avec toi. Donc si tu ne veux pas finir dans un sale état comme tes précédents camarades, je te conseillerais de dégager le plus vite possible," s'exclama la jeune femme sur un ton très condescendant.
    Reigns s'avança à nouveau, mais cette fois-ci vers elle. Leur différence de taille était désormais très visible.
    "- J'aimerais bien voir ça !"
    
    L'atmosphère devint subitement très pesante. Gadriel qui avait du mal à respirer et à se tenir debout tout près d'eux, s'éloigna un tout petit peu.
    "- Ne t'éloignes pas trop microbe. Dès que j'aurais fini avec ta gentille petite amie, je m'occuperai personnellement de ton cas."
    Les mains en poches, Harvester observait son adversaire, attendant que celui-ci ne fasse le premier geste. Ce dernier fit de même. Devant la pression émit par les deux combattants, Gadriel ne put qu'avaler nerveusement sa salive. Une goutte de sueur coula tout le long du visage de l'adolescent. Celle-ci se détacha ensuite de lui et continua sa descente vers le sol.
    Comme s'il n'attendait que cela, Reigns lança la première offensive au moment meme où cette goutte arriva parterre. Un violent crochet du droit s'abattit sur le jolie visage d'Harvester qui, comme ses précédents opposants, alla violemment heurter le mur. Chose curieuse, Reigns fut projeté dans la direction opposée avec une brutalité égale voire supérieure à celle de la jeune femme sans que l'unique spectateur ne puisse comprendre pourquoi.
    
    Le colosse qui était agenouillé à même le sol posa sa main sur sa joue droite. Cette dernière était chaude et douleureuse, preuve qu'elle avait été touchée par une attaque. Reigns essaya de se relever, mais dès l'instant où il se mit debout, il fut pris de vertiges et reposa un genou au sol.
    "- Qu'est-ce que cela signifie ? Je suis pourtant sûr d'avoir attaqué en premier," se dit-il à lui-même.
    De l'autre côté, Harvester se remettait sur pieds d'une manière plutôt particulière. En effet, elle posa sa main droite sur le sol et, avec un peu de force, souleva tout son corps pour finalement se retrouver à l'envers. La jeune femme exécuta par la suite une acrobatie et atterrit sur ses deux jambes.
    "- Tu dois sûrement te demander ce qui s'est passé ?" questionna t-elle en replaçant sa main droite dans la poche de son pantalon.
    "- Toi...
    - On t'a pas appris qu'il ne fallait jamais lever la main sur une femme. Je me vois dans l'obligation de refaire ton éducation."
    Ses vertiges s'étant dissipés, Reigns se remit sur pieds et fonça droit vers Harvester qui l'attendait. Il enchaîna alors un premier coup de poing en direction de son visage qu'elle esquiva sans difficulté. Il en envoya d'autres mais aucun d'entre eux ne parvint à atteindre leur cible, ce qui énerva sérieusement le jeune homme.
    "- Esquiver c'est tout ce que tu sais faire !" cria Reigns en frustré.
    "- T'énerves pas, nous venons à peine de commencer. Ce n'est qu'un petit échauffement," répondit son adversaire avec un ton moqueur.
    "- Il n'y a que les lâches qui agissent ainsi !
    - Qu'est-ce que tu viens de dire ?
    - Tu m'as très bien entendu. L'esquisse c'est pour les lâches. D'ailleurs, cela ne m'étonne pas. Une personne qui fréquente ce microbe, ce moins que rien, ce déchet ne peut être qu'un lâche."
    
    Harvester qui jusqu'à à présent affichait une expression joviale, prit soudainement un air beaucoup plus sombre. Son adversaire qui avait remarqué ce changement d'attitude ajouta de l'huile sur le feu.
    "- On dirait que j'ai touché un point sensible. Ne me dis pas que tu vas chialer."
    La jeune femme retira finalement ses deux mains de ses poches, serra fortement ses poings, puis se mit en garde.
    "- Amène toi," lui dit-elle sur un ton plutôt calme malgré la rage qui bouillait en elle.
    Reigns qui pensait avoir réussi son attaque psychologique retourna à l'attaque sans savoir qu'il était sur le point de subir la raclée la plus importante et brutale de toute sa vie. Le jeune lança une nouvelle série de coups de poing en direction de la demoiselle. Cette fois-ci, elle n'évita aucun d'entre eux. Bien au contraire, elle se mit à attaquer les poings de son opposant. Les ondes de choc émises par leurs rencontres étaient si fortes et violentes qu'elles produisaient un bruit très assourdissant qui obligeait Gadriel à se couvrir les oreilles avec ses mains.
    Voyant qu'il ne pouvait pas l'atteindre, Reigns changea de tactique et commença à l'attaquer avec ses pieds. Il enchaîna un premier coup de pied latéral. Toutefois, ce dernier ne toucha pas Harvester mais plutôt l'image rémanente issue de son déplacement sur le côté. Une ouverture s'étant créée dans sa défense, la jeune femme ne se priva pas pour s'y engouffrer. Reigns fit le mieux qu'il put pour se protéger, mais lorsqu'il son bras entra en contact avec le poing de la demoiselle, un bruit de craquelure se fit distinctement entendre. Le corps du jeune homme prit ensuite une forme incurvée suivant le sens du mouvement avant d'être projeté à travers la pièce. Il finit sa course contre le mur, heurtant violemment tous les objets se trouvant sur son passage.
    
    
-----*-----

    
    Non loin de la demeure de Gadriel, dans une autre maison, un couple de personnes était sur le point de prendre un apéritif. La femme qui était âgée d'une quarantaine de cycles tenait entre ses mains un plateau sur lequel se trouvait tout le set indispensable pour passer un bon moment à siroter un bon thé. Elle vint poser le tout sur une petite tablette située tout juste à côté du fauteuil dans lequel son mari était assis. Elle se posa dans le fauteuil juste à côté, saisit la théière, puis versa son contenu dans la tasse de son époux.
    "- Un ou deux sucres ?" lui demanda t-elle alors qu'il regardait l'actualité sur son bracelet hologramme.
    "- Un, s'il-te-plaît. Merci," lui répondit-il tendrement.
    La dame s'exécuta à plongea le morceau blanc dans le liquide encore chaud. C'est à cet instant qu'elle remarqua des ondulations inhabituelles dans la tasse. Elle hésita alors à saisir l'objet de peur que son contenu ne se renverse sur elle. Il s'en suivit des bruits sourds ressemblant fortement à des coups de feu en provenance de la demeure de leur voisin. Un silence inquiétant s'installa juste après.
    "- Chérie !" s'exclama la femme sur un ton inquiet en voyant un homme grand de taille qu'elle n'avait jamais vu auparavant entrer dans la maison de Gadriel.
    "- Ne t'inquiètes pas. Je vais appeler les forces de l'ordre," rétorqua t-il pour rassurer sa femme.
    Comme convenu, il demanda à l'intelligence artificielle qui aidait à la gestion de son domicile de le mettre en contact avec les responsables du maintien de l'ordre sur Exoduus.
    "- Bienvenu ! Vous êtes actuellement en communication avec le standard des forces de l'ordre d'Exoduus. Que puis-je faire pour vous ?" lui demanda le standardiste une fois la connexion établie.
    "- Bonjour, j'aimerais signaler des échanges de tirs et une intrusion dans la demeure de notre voisine.
    - J'ai peur que son enfant ne soit dans une situation périlleuse," ajouta l'épouse.
    "- Pouvez-vous m'indiquer l'adresse s'il-vous-plaît, que je la transmette aux patrouilles les plus proches des lieux.
    - Oui monsieur. Nous résidons au..."
    Ce fut ainsi qu'ils donnèrent l'emplacement du lieu d'où provenaient tous les bruits qu'ils entendaient. Après l'avoir notée, le standardiste conseilla au couple de verrouiller leur domicile et de surtout pas s'aventurer à l'extérieur, même durant l'intervention des hommes de loi afin d'éviter une éventuelle prise d'otages ou des dommages collatéraux. La connexion se termina et l'homme demanda à l'intelligence artificielle de verrouiller toutes les entrées et sorties de leur habitat immédiatement après.
    "- J'espère que tout ira bien," s'exclama une dernière fois l'épouse.
    "- Je l'espère aussi."
    
    
-----*-----

    
    De retour chez Gadriel, Reigns était toujours étalé à même le sol suite au coup de poing d'Harvester. La situation avait changé du tout au tout pour lui et il le savait.
    "- C'est mauvais. Je ne m'y attendais pas. En un seul coup elle a réussi à m'infliger autant de dégâts. Je pensais pas qu'elle était aussi forte. Si ça continue comme ça, il ne tiendra plus longtemps," pensa t-il alors que son adversaire s'approchait lentement de lui.
    La jeune femme se retrouvait désormais à côté de lui. Lorsqu'il regarda, il croisa son regard et fut très intimidé. En effet, une paire d'yeux jaunâtres luisants avait pris la place de ceux à la couleur bleu de tout à l'heure, et l'expression faciale qu'elle affichait n'annonçait rien de bon pour la suite des évènements.
    "- Debout !" lui ordonna la jeune femme.
    Ce dernier ne s'exécuta pas, ce à quoi elle répondit de la manière la plus adéquate possible.
    "- J'ai dit debout !"
    Elle frappa le sol avec son pied et, étrangement, tout le corps de Reigns fut propulsé en l'air comme s'il avait encaissé un coup en provenance de la terre. Une fois dans les airs, il se fit saisir par le cou.
    "- Alors, c'est qui le lâche maintenant ?" lui demanda la jeune femme en resserrant son étreinte.
    Son opposant essaya de se dégager de cette prise en écartant les doigts d'Harvester, mais cela ne fut d'aucune utilité. Il Changea donc de stratégie et donna un puissant crochet du droit dans son visage, puis un autre du gauche. Il enchaîna ainsi les attaques. Gauche, droit, gauche, droit, droit, droit, gauche, droit. Malheureusement pour lui, aucune de ses tentatives ne semblait fonctionner. Elle ne parvint même pas à faire vaciller la jeune femme, ni même lui faire la moindre égratignure. La chose qui en découlait était une sorte de bruit métallique à chaque fois qu'il frappait.
    
    Ayant marre de son petit jeu, Harvester effectua un mouvement de rotation et jeta violemment son adversaire contre le mur qui se trouvait à sa gauche. Durant ce geste, le jeune homme eut l'impression que sa tête allait se détacher du reste de son corps. Tandis que Reigns était encastré dans le mur, elle courut ensuite vers lui avec pour intention de lui donner un nouveau coup de pied pour mettre fin à ses jours. Cependant, celui-ci ayant senti le danger de la manœuvre, échappa de justesse à fin atroce, ce qui ne fut pas le cas de la surface dans laquelle il était coincé. En effet, lorsque la semelle de sa chaussure et la surface du mur rentrèrent en contact, le puissance du coup et la vitesse du mouvement causèrent tout d'abord des fissures sur ce dernier, puis un effondrement total. Pendant ce temps, le jeune homme avait des difficultés à se remettre sur pieds. Bien qu'il avait subi énormément de dégâts avec seulement deux coups de la part de son adversaire, il n'affichait cependant aucune expression de douleur. C'était comme s'il ne la ressentait pas. Il montrait toutefois des signes de nervosité.
    
    Harvester retira son pied des débris sans que ce dernier ne présente la moindre éraflure, puis elle se retourna vers son opposant.
    "- Qu'est-ce qui ne va pas ? Où est passé cet entrain que tu affichais tout à l'heure ?
    - Merde ! C'est quoi le problème avec son corps ? C'est comme si j'avais frappé un énorme rocher, non plutôt une énorme boule d'acier," pensait-il en voyant l'état dans lequel étaient ses mains.
    "- N'es-tu pas celui qui voulait m'affronter ? Viens, que je t'accueille à bras ouverts," s'exclama la jeune femme en ouvrant grandement les bras comme en préparation d'un câlin mortel.
    Reigns pouvait clairement sentir le danger de cette manœuvre. Il savait très pertinemment que c'était une voie sans issue. C'était pour cela qu'il pensait à fuir l'affrontement.
    "- Je dois me tirer d'ici. Ce corps n'est pas adapté pour combattre un monstre pareil."
    Le jeune homme regarda autour de lui pour voir s'il n'y avait rien qu'il pouvait utiliser pour se sortir de cette situation. Ce fut à ce moment qu'il se souvint qu'il y avait une troisième personne sur les lieux. Il dirigea alors son regard vers Gadriel qui était caché dans un coin.
    "- Si j'arrive à prendre ce microbe en otage, j'aurais sûrement une chance de...
    - Comme tu ne viens pas à ma rencontre, c'est moi qui irai à la tienne," l'interromput brusquement Harvester fatiguée d'attendre.
    
    Son corps commença à émettre une aura extrêmement menaçante et oppressante alors qu'elle venait tout juste de faire le premier pas. Devant un tel phénomène, Reigns ne pouvait réfléchir correctement et son idée de prise d'otages s'envola aussi vite que l'éclair. La fuite à l'instant présent était désormais sa seule solution. Il se retourna donc en direction de la sortie la plus proche de lui et courut.
    "- Futile !"
    Gadriel, toujours effrayé et caché dans son coin, observait toute la scène. Il vit comment Harvester leva sa jambe droite et le moment où son énorme botte noire vint s'abattre sur le sol. L'instant d'après, il observa Reigns à nouveau propulsé dans les airs par cette force invisible. Lorsque son regard répartit à l'endroit se trouvait la jeune femme, celle-ci n'était déjà plus là. Sans qu'il ne sache comment, elle était déjà en face de son adversaire. Ce fut avec un mélange sentimental de pitié, de satisfaction, et d'admiration qu'il vit le magnifique coup de pied sauté horizontal frapper violemment les côtes de celui qu'il ne pouvait supporter.
    
    Les côtes en miettes, Reigns s'envola à toute vitesse vers un côté de la pièce. Cependant, avant même qu'il n'eut le temps de rentrer à nouveau en contact avec le mur, la charmante demoiselle était à nouveau devant lui. Ce fut avec un sourire très effrayante aux lèvres qu'elle lui assèna à nouveau un coup de pied latéral dans le dos. Un craquement se fit attendre à l'impact avant qu'il ne soit envoyé embrasser le plafond. Sa colonne vertébrale venait d'être brisée, signant définitivement la fin de sa mobilité.
    Attiré par la gravité, le corps de Reigns se détacha de là où il était coincé et retomba parterre. Harvester frappa à nouveau le sol avec son pied, ce qui envoya encore son adversaire en l'air, puis elle le saisit à nouveau par le cou. Ce dernier pissait le sang et allait sans doute mourir dans les minutes qui suivraient.
    "- Finalement, qui est lâche ?"
    Elle le laissa finalement tomber, souleva à nouveau sa jambe droite, puis vint écraser de toutes ses forces sa tête. Celle-ci explosa sous la pression, répandant de la matière grise un peu partout. Harvester retira son pied, le secoua pour retirer les bouts de Reigns qu'il y avait, ensuite retourna auprès de Gadriel.
    "- J'espère que tu as eu le temps de rassembler tes affaires parce que nous partons maintenant," lui dit-elle.
    "- Oui, j'ai pris le stricte nécessaire comme vous me l'avez suggéré," lui répondit-il en tremblant.
    "- Bien !"
    
    Alors qu'ils étaient sur le point de s'en aller, Harvester s'arrêta brusquement.
    "- J'ai failli oublier."
    Elle se dirigea vers la pilier principal, plus précisément à l'endroit où était entreposé le cœur de la maison, le récupèra et le donna à Gadriel. Il s'agissait d'un disque métallique de forme octogonal et contenant Eve.
    "- Tiens, gardes la auprès de toi. Elle te sera très utile plus tard.
    - Mais, pourquoi ?" lui demanda t-il en attrapant le disque.
    "- Elle m'a demandé de le faire, qu'elle avait pour mission de veiller sur toi."
    
    Quelques dizaines de minutes après l'enlèvement de l'adolescent, toutes les fonctions de sa maison se réactivèrent. Ce fut après cela qu'Eve découvrit le corps dans la cuisine. Elle appela immédiatement les agents des forces de l'ordre et leurs raconta tout ce qu'elle pouvait. Un avis de recherche fut alors lancé mais après des jours de fouilles, aucune trace de Gadriel ne fut trouvée. Elle commença donc à désespérer de le revoir. D'autres intelligences artificielles lui avaient conseillé d'oublier tout ça et de rejoindre le Cyber world, mais elle ne put s'y résoudre. Eve ne pouvait partir sachant que quelque part à l'extérieur se trouvait le jeune homme dont elle s'occupait.
    Un jour alors qu'elle était toute seule recroquevillée sur elle même dans son monde numérique, Eve sentit la présence de deux personnes dans la demeure. Ce fut avec horreur qu'elle vit Harvester tenir dans ses bras Gadriel complètement ensanglanté et mal en point. Comme elle connaissait déjà Harvester, elle lui donna naturellement accès aux parties secrètes du bâtiment.
    Durant le traitement du jeune homme, la jeune femme expliqua à Eve tout ce qui s'était produit, et ce fut après cette discussion qu'elle décida de prendre soin du jeune homme jusqu'à ce qu'il n'ait plus besoin de ses services. Telles étaient les explications qu'Harvester donna à Gadriel avant qu'ils ne sortent définitivement de la maison.
    
    
-----*-----

    
    Une dizaine de minutes auparavant, des agents des forces de l'ordre arrivaient sur les lieux qu'on leur avait indiqués. Ils n'eurent pas besoin de deviner la maison dans laquelle se déroulait l'affrontement entre Harvester et Reigns à cause du vacarme que cela produisait. Toutefois, lorsqu'ils voulurent pénétrer dans la demeure, ils furent tous immobilisés par une aura si menaçante et oppressante qu'ils avaient également des difficultés à respirer. Cela ne s'appliquait pas seulement à eux mais également à l'ensemble du voisinage.
    Quelques minutes plus tard, l'aura menaçante disparut complètement, permettant à ceux encore conscients d'être à nouveau libre de leurs mouvements.
    "- Qu'est-ce que c'était que ça ?" questionna l'un d'entre eux qui avait du mal à tenir sur ses jambes et était à bout de souffle comme s'il avait courut un marathon.
    Il regarda autour de lui pour constater que certains de ses camarades avaient perdu connaissance. Par chance, son supérieur faisait parti de ceux encore debout.
    "- Nous nous occuperons des inconscients plus tard. Nous avons un plus gros problème. Peu importe qui se trouve dans cette demeure, c'est un être que nous ne pouvons affronter avec nos forces actuelles. Toi," dit-il en pointant du doigt un de ses subordonnés.
    "- Oui chef !
    - Appelles immédiatement les renforts.
    - Bien reçu !
    - Le reste avec moi. Préparez vos armes en mode létale.
    - À vos ordres !"
    
    Chacun d'entre eux s'exécuta, et tous ensembles s'avancèrent lentement vers la maison de Gadriel. Un instant plus tard, une femme à la chevelure couleur or et un jeune homme aux cheveux blancs sortirent du domicile. Sans hésiter, tout le monde braqua son arme vers eux.
    "- Plus un geste ! Sortez vos mains de vos poches que je puisse les voir !" cria soudainement le chef.
    "- Hum, il ne manquait plus qu'eux," dit Harvester.
    Après avoir compté le nombre de personnes qui se trouvait en face d'eux, elle s'avança vers eux tandis que Gadriel, effrayé par les armes, resta immobile les mains en l'air.
    "- Mademoiselle, plus un geste sinon nous allons faire feu !" cria à nouveau le chef.
    "- Gadriel, mets toi à l'abri le temps que je m'occupe de ce léger contretemps."
    L'adolescent obéit et alla se cacher à l'intérieur de la maison. Pendant ce temps, Harvester s'avançait toujours vers les forces de l'ordre. Nerveux, un des agents tira involontairement sur la jeune femme. Le projectile énergétique la toucha de plein fouet à la tête, ce qui ne la fit cependant pas tomber.
    "- Qu'est-ce qui t'a pris ?" hurla le supérieur.
    "- Désolé chef, le coup est parti tout seul.
    - Chef !" s'écria un autre subordonné.
    "- Quoi ?"
    Ce dernier lui fit signe de regarder en direction de la personne sur qui on venait de tirer. Elle était toujours debout et semblait ne pas avoir apprécié ce petit accident.
    
    Les yeux bleus d'Harvester reprirent leur teinte jaunâtre, ce qui ne laissait rien présager de bon pour ceux qui se trouvaient en face d'elle. Lorsque le chef de l'unité observa ce phénomène, il sut immédiatement à quoi ils avaient affaire. Il comprit également pourquoi ils avaient tous été paralysés quelques instants auparavant.
    "- Une... une Scythe ! Tout le monde repli ! " cria t-il à haute voix.
    Il était cependant déjà trop tard pour eux. La jeune femme souleva sa jambe droite et frappa violemment le sol avec son pied. Avant même qu'ils ne sachent ce qu'il leur arrivait, plus de cinq hommes se retrouvaient propulser en l'air.
    "- Seigneur, aies pitié," dit le chef en comprenant qu'il n'avait aucune échappatoire.
    Il se retourna vers la demoiselle, mais celle-ci n'était déjà plus à sa place. Ce fut à cet instant qu'il commença à entendre les cris de douleur de ses hommes. À ce moment, la seule chose qu'il voulait était de quitter cet endroit le plus vite possible. Peut-être que s'il s'excusait, la jeune femme l'épargnerait ses hommes et lui. C'était ce qu'il pensait à cet instant.
    "- Nous sommes..."
    Avant qu'il n'eut le temps de terminer sa phrase, un violent coup de poing vint s'abattre sur son visage, le faisant immédiatement perdre connaissance. En moins de deux minutes, toute l'unité avait été anéantie par une seule personne.
    
    Dès qu'elle eut terminé, elle appela Gadriel qui vint immédiatement la rejoindre. Le jeune homme découvrit alors un spectacle peu reluisant.
    "- Est-ce qu'ils sont ?
    - Non, je les ai juste assommés. Rien de bien méchant. Bon je pense que nous pouvons y a..."
    Harvester attrapa brusquement l'adolescent par la taille et effectua un long saut en arrière. Elle avait senti un danger imminent. Un énorme faisceau d'énergie frappa l'endroit où les deux se trouvaient précédemment, tuant au passage les agents des forces de l'ordre.
    "- Voilà quelque chose de très déplaisant."
    Une énorme forme apparut subitement dans le ciel. Il s'agissait d'un vaisseau spacial de type destroyer. Des alarmes se mirent alors à sonner un peu partout en ville, signifiant qu'un vaisseau ennemi s'était montré derrière les lignes de défense de Sulfhur. Comment notre duo allait-il s'en sortir face à une telle machine de guerre ?
    
    À suivre !!!
    
    

Texte publié par Hell Rider, 11 septembre 2019 à 06h21
© tous droits réservés.
«
»
Tome 1, Chapitre 5 « Episode 05 » Tome 1, Chapitre 5
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
1540 histoires publiées
710 membres inscrits
Notre membre le plus récent est Livia
LeConteur.fr 2013-2020 © Tous droits réservés