Pourquoi vous inscrire ?
«
»
Tome 1, Chapitre 1 « Nolwë » Tome 1, Chapitre 1
Il avait peur ! Il courait pour sauver sa vie! Il entendait résonner à ses oreilles les battements affolés de son cœur. Le souffle court, il se demandait, encore une fois, comment il faisait pour tenir le choc.
    Celui de sa mère avait cessé de battre...elle était morte...elle avait sacrifié sa vie pour le défendre. Elle se dressait face à cet horrible adversaire, fragile rempart, pour accorder quelques minutes de fuite à son petit. Elle n'avait pas tenu longtemps contre ce féroce ennemi mais son enfant avait gagné ces quelques précieuses secondes qui pouvait faire la différence entre la vie et la mort.
    Il sentit les larmes venir brouiller sa vue....non ! Ce n'était pas le moment ! Il devait courir encore et encore. Déjà, il sentait le souffle brulant de la bête sur sa nuque.
    - Plus vite, mon fils ! croyait-il entendre, plus vite !
    Mais que peut faire un jeune renardeau contre cette puissance démoniaque ? Il n'en pouvait plus...il était fatigué...si fatigué...ne devrait-il pas laisser les ténèbres l'engloutir ?
    - Non !
    Le cri venu de nulle part claqua dans son cerveau tel un fouet. Le petit eut un sursaut et s'ébroua comme pour chasser les idées noires qui venaient de le troubler. Sa mère avait donné sa vie pour lui, il n'avait pas le droit d'abandonner !
    Trop tard...l'ennemi lui sauta à la gorge. Le renardeau se défendit comme il le pouvait, avec l'énergie du désespoir. Une douleur atroce se propagea dans la cuisse lorsque le monstre le mordit. Il essaya de lui rendre la pareille mais ses petites dents de lait ne lui firent pas plus d'effet que les crocs d'une souris sur la peau d'un crocodile.
    Le monstre le croqua au flanc...sur la nuque...une de ses oreilles fut arrachée...il avait mal...tellement mal. Il aimerait que cela cesse. Il n'était plus qu'une immense boule de douleur. Il allait mourir...il le savait. Il accueillerait la mort presqu'avec soulagement. Il pria sa mère de lui pardonner. Finalement, il avait échoué. Il était à terre, blessé, souffrant horriblement. Son sang formait une auréole de plus en plus large autour de lui. Dans quelques secondes, la bête allait l'achever.
    Pourtant, le monstre ne fit plus un seul geste.
    Que se passait-il ? Pourquoi la bête n'abrégeait pas ses souffrances? L'ennemi semblait dresser ses oreilles d'un air tendu, méfiant. Quelqu'un !
    Un humain ? Non...on dirait une fée...non plus...une elfe ? Pas tout à fait...mais quelle créature était-ce ?
    C'était une femelle. Une femelle qui ne semblait pas avoir peur. Elle dit d'une voix forte :
    - Tu ne mangeras pas cet enfant ! Il n'est pas pour toi !
    Le monstre observa l'intruse qui osait s'interposer entre son repas et lui. La créature n'avait pas l'air dangereuse. Elle était petite et fluette. Pas grand-chose à croquer mais bon...elle pourrait faire un dessert acceptable. Il ricana en lui-même et se pourlécha les babines. Néanmoins, quelque chose le chiffonnait...était-ce l'assurance qu'elle dégageait ? Sa farouche détermination ? Non...c'était autre chose. Il comprit lorsqu'il croisa le regard de la femelle. Un regard vert... d'un vert incroyable. Dans ces étranges yeux, il vit du pouvoir...un immense pouvoir...effrayant et bien trop puissant pour lui malgré que sa force ait été décuplée par la malédiction ! Il avait vécu assez longtemps pour comprendre qu'il avait en face de lui, une créature très dangereuse ! Tant pis ! Il lui laissait ce petit ! Il trouvera bien une autre victime à se mettre sous la dent ! Un lapin, tiens ? C'était beaucoup moins risqué ! Oui, oui ! Un lapin ! Désormais, il ne mangerait plus que ça !
    Sans se faire prier, le loup maudit s'enfuit la queue entre les jambes.
    Dès qu'il disparut, la jeune fille se précipita au chevet du renardeau.
    Le petit n'en revenait pas. Ce petit bout de créature avait mis en déroute le monstre. Qui était-elle ? Qu'avait vu l'ennemi en elle de si effrayant ?
    Il essaya de se tourner pour voir la créature mais la douleur se rappela à lui. Il gémit doucement ne voulant pas se faire remarquer.
    - Ne bouge pas ! Je vais examiner tes blessures...n'ai pas peur...je vais te soigner.
    Vraiment ? Il n'allait pas mourir ? Sa mère n'avait pas donner sa vie pour rien ? Pensait-il.
    - Non Nolwë ! Ton destin n'était pas de mourir, du moins, pas aujourd'hui...
    Comment savait-elle son nom ? Plus important : comment pouvait elle répondre aux questions qu'il se posait ?se demandait-il.
    - Chaque chose en son temps, Nolwë. Pour le moment, Il faut que je te soigne.
    Il gémit lorsqu'elle effleura sa blessure. Il avait beau vouloir être courageux, il souffrait beaucoup.
    Soudain, il sentit une douce chaleur l'envahir. Il leva la tête pour comprendre d'où venait cette sensation.
    Ses mains ! La chaleur provenait de ses mains ! Ou plutôt, de la lumière blanche qui sortait de ses mains. Etait-ce de la magie dont parlait sa mère ?
    Bientôt, la douleur s'estompa. Il essaya de se lever sans succès. Il avait perdu trop de sang, il était faible. D'ailleurs, maintenant qu'il ne souffrait plus, il n'avait plus qu'une envie : dormir !
    - N'ai crainte Nolwë...je ne te ferai aucun mal ! Tu peux te laisser aller au sommeil, tu verras le jour se lever, je te le promets ! Toi et moi sommes liés pour la vie.
    Il sut qu'elle disait la vérité. Il ignorait comment mais il sentait que son avenir était entre les mains de cette créature.
    Qui était-elle ? D'où venait-elle ? Eut- il envie de demander mais l'obscurité s'abattit sur lui.
    

Texte publié par Terry, 15 juillet 2019 à 19h31
© tous droits réservés.
«
»
Tome 1, Chapitre 1 « Nolwë » Tome 1, Chapitre 1
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
1278 histoires publiées
605 membres inscrits
Notre membre le plus récent est Wika23
LeConteur.fr 2013-2019 © Tous droits réservés