Pourquoi vous inscrire ?
Recueil de nouvelle dans l'univers de la fille du cimetière
icone Fiche icone Fils de discussion icone Lecture icone 0 commentaire 0
«
»
Tome 1, Chapitre 2 « La pomme d'amour » Tome 1, Chapitre 2
-Attends-moi, ici, Rosa!
    
     Avant qu'elle ne puisse dire quoi que se soit, le géant qui lui tenait lieu de frère avait filé. Il était rapide malgré sa corpulence. Vu son petit sourire aux lèvres, elle pressentait la surprise. Il avait sûrement dû se faire violence pour réussir à garder le silence depuis qu'il en avait eu l'idée. Le pire, ça avait dû être pendant le trajet.
    
     Évidemment, elle avait remarqué son petit manège, mais avait fait semblant de rien. Ca lui faisait tellement plaisir. Il était sûr d'être discret, même si ce n'était pas le cas.
    
     La jeune fille fixa l'endroit vers lequel il avait disparu, avant de reporter son regard sur le mur d'une habitation proche. La rouille l'avait teinté de vilaines traces orange. Ce n'était guère engageant, mais rien ne paraissait l'être dans cette ville. Tout le paraissait sombre et humide, même lorsqu'il ne pleuvait pas.
    
     Même les gens des beaux quartiers devaient déprimer ici. Peut-être était-ce la raison pour laquelle le gouverneur voulait une nouvelle maison : histoire d'être loin de toute cette grisaille. Rosa quant à elle, si elle en avait eu l'argent et la possibilité, serait partit vers d'autres contrées, en emmenant son frère avec elle.
    
     En entendant, un groupe d'hommes derrière elle, elle ne put s'empêcher de frissonner. Elle s'en voulait de réagir ainsi. Seulement, elle ne savait que trop qu'elle attirait l'attention sur elle, à attendre sans bouger comme ça. Pourtant, que pouvait-elle faire ? S'enfuir alors que Dvan allait revenir.
    
     Feignant l'indifférence, elle tenta de faire abstraction des voix et des rires qui provenaient de derrière elle. De toute façon, dès que son frère serait là, elle ne risquerait plus rien. Avec lui à ses côtés, les autres hommes ne faisaient rien de plus que lui lancer des regards appuyés. Ils avaient de la chance que Dvan ne le remarque pas. Sinon, il les aurait remis dans le droit chemin. Lui qui était toujours doux et calme, ne s'énervait que pour une chance : qu'on lui fasse du mal ou qu'on lui manque de respect.
    
     Seulement Rosa ne voulait pas le voir se battre avec tout le monde. Du coup, elle ne disait rien. Elle avait trop peur qu'on fasse du mal à son petit frère. Sans lui, elle n'aurait pas la force de continuer.
    
     ***
    
     Dvan partit en courant comme un fou. Il ne voulait pas le montrer, mais depuis qu'il avait eu cette idée, il n'avait qu'une envie, la réaliser. Seulement, comme c'était une surprise, il ne devait rien laisser paraître. Heureusement que ses cheveux l'aidaient à cacher son expression.
    
     Arrivé au bon endroit, il s'approcha du stand qui l'intéressait. Une jeune fille qui paraissait déguisée en elfe pour l'occasion, servait des gourmandises. En le voyant approcher, elle eut un mouvement de recul, qui le chagrina. Les gens réagissaient souvent ainsi lorsqu'il le voyait.
    
     Sans lui laisser le temps de réfléchir, il passa sa commande et posa l'argent sur le comptoir. L'autre hésita avant de lui tendre ce qu'il lui avait demandé. C'était comme si elle répugnait à frôler sa main, même par hasard. Pourtant, il utiliser la gauche, celle qui n'avait pas été touchée par les flammes.
    
     Chassant cette personne de son esprit, comme toutes les autres avant elle, il repartit à toute allure en sens inverse. Le sourire aux lèvres, il ne pouvait s'empêcher de penser à ce que dirait Rosa. Elle serait sûrement surprise. Agréablement surprise, même…
    
     ***
    
     L'agitation reprit derrière Rosa, qui osa un coup d'oeil rapide. Les hommes du groupe riaient bruyamment et se poussaient les uns les autres. Viendrait bien un moment, où l'un d'entre eux, se détacherait et irait lui parler. Elle redoutait ce qu'elle pourrait entendre. Même si elle tendait de faire comme si de rien n'était, cela la touchait plus qu'elle n'aurait pu l'imaginer.
    
     Elle retint son souffle lorsque l'un d'eux, la fixa et se dirigea vers elle. Heureusement, Dvan réapparut à cet instant à son côté, coupant dans son élan, l'importun. Son frère ne l'avait même pas remarqué. Les hommes les fixèrent l'espace d'un instant, s'attendant sans doute à ce qu'elle le repousse pour qu'ils puissent en profiter.
    
     -Je suis de retour ! Je n'ai pas mis trop longtemps ?
    
     Avec un sourire, elle secoua la tête.
    
     Fier de lui, il lui tendit un bâton sur lequel une boule rouge brillait, sous l'éclat des lampadaires.
    
     -C'est une pomme d'amour, expliqua-t-il. Comme je t'aime. Je te l'offre.
    
     Elle sentit son coeur se mettre à battre plus fort. Existait-il meilleur frère ?
    
     Alors qu'elle prenait la confiserie en main, elle hésita.
    
     -Dvan, tu avais tellement envie d'y goûter…
    
     Il baissa la tête.
    
     -Je n'avais pas de quoi à en prendre deux. Mais ce n'est pas grave...
    
     Il s'écria, brusquement :
    
     -Bon anniversaire !
    
     Elle avait complètement oublié cet événement. Quel âge avait-elle ? Mentalement, elle recompta. Vingt-quatre ans… Le début de la fin sans doute...
    
     -Partageons-là, déclara-t-elle.
    
     Dvan hésita.
    
     -C'est un cadeau.
     -Et moi, je t'en fais un autre pour te remercier. Je décide qu'on la partagera.
    
     Derrière elle, Rosa sentait encore le regard des hommes. Il fallait qu'elle se débarrasse d'eux. Pour cela, elle savait comment procéder. Elle porta la confiserie à sa bouche. C'était sucré mais agréable.
    
     Une fois, cela fait, elle la tendit à Dvan. Il hésita, mais d'un hochement de tête, elle l’incita à goûter, ce qu'il fit. Elle espéra que se serait suffisant pour éloigner les gêneurs. Qu'ils se trompent sur la nature de leur attachement, lui était bien égal. Ce n'était pas la première fois, et ça ne serait pas la dernière. Sur ce point, elle était en paix avec elle-même. Il n'y avait rien de charnel entre eux, juste l'amour le plus grand et le plus fort qu'elle n'est jamais connu.
    
     La voix de Dvan la ramena à la réalité.
    
     -C'est vraiment délicieux, déclara-t-il.
    
     Elle lui sourit et jeta un regard derrière elle. Le groupe était reparti. Rien que de le savoir, elle se sentit plus légère. Prenant le bras de son frère, ils se remirent en marche.
    
     Dvan croqua un grand coup dans la sucrerie, avant de déclarer d'un air gêné :
    
     -Tu ferais bien d'en prendre avant que je mange tout.
     -D'accord.
    
     Elle saisit la confiserie. Comment faisait-il pour mordre dans un truc aussi dur, sans avoir mal aux dents ?
    
     -C'est bon, hein ?
    
     Elle hocha la tête.
    
     Ce qui était bon, en vérité, c'était d'être avec lui. Il était le seul homme dont elle désirait la présence à ces côtés. Le seul à ne pas lui faire du mal. Celui qu'elle aimait plus que tout et qui resterait toujours le premier dans son coeur.
    
     -Je t'aime, mon petit frère.
     -Je t'aime aussi, Rosa.
    
     Il se pencha pour poser un baiser sur sa joue.
    
     -Tu colles ! râla-t-elle avec un sourire.
     -Pardon…
    
     Lorsqu'il prenait cette petite moue désolé, elle ne pouvait pas lui résister. Elle lui aurait tout pardonné.
    
     -Apprend à manger autrement que comme un cochon !
    
     Elle lui tendit à nouveau la pomme d'amour, et il croqua devant avec force. Rosa se mit à rire devant le spectacle. Elle savait bien que les gens les regardaient bizarrement, mais quand ils étaient ensemble, elle n'en avait que faire. Ils pouvaient bien penser ce qu'ils voulaient ça n'avait pas d'importance tant qu'elle avait son frère auprès d'elle.

Texte publié par Nascana, 9 mai 2019 à 23h50
© tous droits réservés.
«
»
Tome 1, Chapitre 2 « La pomme d'amour » Tome 1, Chapitre 2
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
1313 histoires publiées
625 membres inscrits
Notre membre le plus récent est Sfm
LeConteur.fr 2013-2019 © Tous droits réservés