Pourquoi vous inscrire ?
«
»
Tome 1, Chapitre 3 « Le message » Tome 1, Chapitre 3

– Je n’en reviens toujours pas que tu aies accepté cette idée de mariage. Enfin merde, c’est lui qui a foiré quoi !

La colère avait quitté Dimitri et l’avait laissé abasourdi. Cette histoire de doubles noces était ridicule. Que Mart ait donné son accord si facilement, lui qui tenait tant à la solitude et la tranquillité pour ses recherches… il n’en revenait tout simplement pas.

– Bien sûr que j’ai accepté. C’était l’option la plus raisonnable, en y réfléchissant bien.

Mart semblait serein. Assis dans un fauteuil, au coin d’un feu qui brûlait sans bois, il lisait. Cyril était parti envoyer des messages à ses contacts pour que ceux-ci fassent parvenir sa proposition au roi et intercèdent en sa faveur. Il valait mieux pour lui qu’il ne se montre pas trop en attendant la réponse. Mart et Dimitri s’étaient installés dans le salon de ce dernier, avec ce qui passait pour du thé.

– Mais enfin… Tu ne la connais même pas ! La dernière fois que je l’ai vue, Caelane n’était encore qu’une enfant. Elle a quel âge maintenant ?

– Quatorze ans, répondit Mart sans lever les yeux de son livre.

– Et tu accepterais de l’épouser, si les souverains acceptent la proposition de Cyril ? insista Dimitri, de moins en moins sûr de la santé mentale de son ami.

Celui-ci finit par fermer son livre et regarder le maître des lieux dans les yeux.

– Sais-tu comment se passent les mariages de la noblesse ici ?

– Non, je n’en ai aucune idée. À part qu’ils sont souvent politiques…

– Eh bien figure-toi que même s’ils sont arrangés, la coutume veut que l’homme courtise sa promise pendant un mois au moins avant de se fiancer. Et puis ils doivent encore attendre trois mois avant de se marier.

– Et alors ? Elle aura peut-être quinze ans du coup, qu’est-ce que ça change ?

– Tu te rappelles de ce que je t’ai dit avant de t’annoncer que Cyril s’était fourré dans le pétrin ?

– Une nouvelle piste… (Il écarquilla les yeux.) Attends, tu es en train de me dire que c’est ça que tu espères ? Tu veux trouver le livre pour échapper au mariage ?

– Oui.

Quelque chose avait durci dans le regard de Mart. Dimitri le voyait bien, mais il ne pouvait pas ne rien dire. Il ne pouvait pas laisser son ami continuer à se bercer d’illusions. Il était temps qu’il regarde enfin la réalité en face.

– Ça fait bientôt quinze ans que tu le cherches. Tu veux vraiment prendre ce pari ? Je suis peut-être ignorant des coutumes, mais je sais qu’ici, le mariage c’est pour la vie. Ne jette pas la tienne comme ça.

Le visage de Mart se ferma un peu plus encore, ses lèvres se pincèrent, mais il ne dit rien, sa volonté ne faiblissant en rien.

– Merde ! Ne me regarde pas comme ça, tête de mule ! Si je dis ça, c’est pour ton bien… Quitte à rester ici, autant pouvoir choisir ce qu’on fait de notre vie. Tu t’apprêtes à lier la tienne à celle d’une gamine !

– Je n’échouerai pas. Alors peu importe à quoi je m’engage. On va enfin rentrer !

– Alors ça ne te dérange pas ?

– Quoi ? De rentrer ? De peut-être perdre mes pouvoirs ?

– Non, de ne pas tenir tes promesses. Tu prends des engagements que tu n’as nulle intention de tenir.

Mart s’apprêtait à répondre, à justifier que c’était l’unique moyen d’accéder aux archives royales d’Arenhie. Ce pays était tellement jaloux de ses secrets qu’il fallait bien faire des sacrifices pour arriver à ses fins. Il en était intimement convaincu. Cela faisait des semaines — non, des mois ! — qu’il cherchait un moyen d’accéder à ces archives, presque certain qu’il y trouverait les réponses à ses questions. Il avait d’abord cru que Cyril avait ruiné ses espoirs, mais non. Il lui faciliterait la tâche, si son plan fonctionnait. Dimitri ne lui laissa cependant pas le temps d’exprimer tout ça.

– Tu as changé.

Une simple constatation. Trois mots d’un ami qui disaient toute sa déception. Mart les reçut comme une gifle, mais ne répondit rien. Il fallait bien que l’un d’eux se soucie de leur retour.

***

À ma tendre princesse,

Pardonnez-moi mon départ précipité, j’avais des affaires urgentes à régler autre part.

J’espère que Son Altesse votre père ne se sera pas trop fâchée d’apprendre mon absence, je pense qu’il aurait aimé discuter avec moi. Je suis à présent disposé à l’écouter. Ne craignez rien, ma tendre colombe, je ne laisserai personne, pas même le roi, vous imposer votre avenir. C’est pourquoi je voulais vous consulter avant de rencontrer votre père.

Où me recevriez-vous pour discuter de votre — ou, je l’espère, notre — avenir ?

Votre dévoué serviteur vous envoie mille baisers,

Cyril

Il faillit ajouter son nom de famille. Son cœur se serra lorsqu’il s’en retint. Les gens n’utilisaient pas de nom de famille, ici. Seule l’aristocratie ajoutait ses titres de noblesse. Un patronyme perdait son sens lorsqu’aucun de ses aïeux n’avait vécu dans ce monde. Aucune famille à laquelle le rattacher, aucune fratrie, aucun cousin avec qui le partager… Il n’avait plus que ses amis.

Il aurait bien pu enjoliver sa signature d’un des titres qu’il avait mérités, Premier Artiste de Krondar, le Bienheureux, ou encore son titre d’Élu. Il n’en voulait pas. Il était fier du premier, mais il ne ferait que le rabaisser aux yeux de la princesse qui avait un statut plus élevé à la cour. Le deuxième avait été une blague, un titre inventé par ses amis parce qu’il avait souvent survécu sur un coup de chance. Or il ne se sentait pas très heureux là. Et encore moins « élu ». Maudit plutôt.

La destinée l’avait mené jusqu’ici, et maintenant sa vie et celle de ses compagnons dépendait d’une jeune femme gâtée. Il avait peut-être fait de piètres choix, mais d’une chose il était sûr : leur vie était entre de bonnes mains, personne ne lui résistait.

Quelle sera la réponse donnée par Shalys ?

1. Je t’attendrai chaque nuit dans ma chambre.

2. Retrouve-moi au Ramalac d’eau douce, au crépuscule de la nouvelle lune.

3. Sois à la Madave d’or à la dixième heure du deuxième jour, je t’y retrouverai.


Texte publié par Mart, 4 mai 2019 à 19h39
© tous droits réservés.
«
»
Tome 1, Chapitre 3 « Le message » Tome 1, Chapitre 3
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
2170 histoires publiées
957 membres inscrits
Notre membre le plus récent est Steel
LeConteur.fr 2013-2022 © Tous droits réservés