Pourquoi vous inscrire ?
«
»
Lecture
Johnny Depp
    
    Selon moi, L'acteur le plus talentueux.
    
    Il a su, grâce à ses multiples personnages, colorer le paysage cinématographique d'une teinte unique. Il choisit ses rôles à l'intuition et selon l'originalité des personnages. Il introduit en chacun quelque chose qui les rend originaux, de Edward aux mains d'argent, l'être doux et rêveur comme un enfant, au capitaine Jack Sparrow, le pirate le plus attachant et sexy des caraïbes.
    
    C'est justement dans ce rôle que je l'ai découvert et que je suis aussitôt devenue "deppendante". Ce fut l'illumination. Comment avais-je pu passer à côté d'un tel talent ? Depuis je me suis rattrapée : j'ai vu la plupart de ses films, sauf ceux trop violents ou trop durs pour moi tels que Sweeney Todd. Jamais aucun acteur ne m'avait fait vibrer si fort. Son physique bien sûr me bouleverse, mais d'abord son talent. Avec lui, j'ai tout fait. Pleuré, rit, tremblé, haï… Au delà de l'acteur, j'ai découvert à travers les reportages, les interviews et autres interventions dans les médias, un homme élégant, cultivé, raffiné, hors-norme, amusant et je vais m'arrêter là car la liste d'adjectifs pour le qualifier est non exhaustive. Quand à ses défauts, je les laisse à sa famille que j’aime beaucoup.
    
    Mais revenons à Jack car c'est ce pirate qui m'a marqué l'âme au fer rouge. C'est lui qui m'a aidée à devenir femme, à embrasser mes désirs. Aussi à réaliser le sens profond du mot "liberté". Grâce à lui, j'ai grandi et dépassé l'innocence de l'enfant ingénue. Je n'ai quand même pas perdu ce que le chapelier fou de Tim Burton appelle « Plussoyance », c'est à dire, la capacité de voir le monde avec l'émerveillement et l'innocence d'un enfant.
    
    Le français de Johnny a un accent charmant : c'est la langue la plus sensuelle que j'ai jamais entendue. Quand il fait rouler un « R », je me consume.
    
    Ses interventions en français sont des perles rares. Je brûle à les savourer. Le miel chaud de sa voix me fait un bien presque douloureux. Parfois, je reste suspendue à ses mots sans même en écouter le sens, juste leur lenteur suave, presque lancinante. Quelquefois, j'aimerais me précipiter sur sa bouche pour lui voler son souffle, le faire mien, l'absorber. Sa voix m'envoûte et me bouleverse.
    
    Son regard est tellement intense qu'il suffit parfois à me laisser muette. S'il regarde un enfant, ses yeux s'illuminent d'une tendresse toute paternelle. Face à un bébé, il attendrit par sa simplicité et sa douceur. Ce n'est plus la star, mais juste un homme, celui que j'aimerais connaître. Je ne me lasse pas de sonder son regard en me demandant à quoi il pense, quelle émotion le traversait au moment de la photo. Il peut être aussi pétillant de malice quand il se lance dans l'humour ou la dérision.
    
    Sa structure de visage parfaite montre que les fées ont été bien aimables en se penchant sur son berceau. Ses pommettes hautes et son galbe ciselé forment un superbe piédestal pour son regard profond. J'aime son nez magnifiquement indien qui fait glisser mes yeux jusqu'à ses lèvres sublimes.
    
    J'adore ces mains raffinées qui offrent le geste tendre à ses admiratrices ou de franches poignées à ses admirateurs, toujours en les regardant droit dans les yeux.
    
    J'aimerais le croiser innocemment un jour dans son village de Plan la Tour pour le plaisir de le voir en liberté, aussi discrète que les gens qui le côtoient au quotidien, heureuse et comblée juste par un sourire échangé.

Texte publié par lilouche , 6 février 2019 à 12h19
© tous droits réservés.
«
»
Lecture
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
1263 histoires publiées
593 membres inscrits
Notre membre le plus récent est Erval
LeConteur.fr 2013-2019 © Tous droits réservés