Pourquoi vous inscrire ?
«
»
Lecture
Entrée 250 – 17 avril
    Luna De Laroïa

    
    « J’étais tenue de participer à la cours martiale de Jude. Je ne pensais pas la voir un jour à la place des accusés. Elle avait toujours été une personne admirable. Attentionnée, toujours présente pour les autres. Très habile avec les chiffres, un peu vénale quand même. Elle aimait l’argent et les belles choses, elle ne s’en cachait pas. J’étais bien placée pour savoir tout cela, Jude et moi nous avions grandi ensembles dans la banlieue de Londres.
    
    C’était ma meilleure amie. Je l’avais vu grandir, mûrir, rêver, réaliser ses rêves, puis flancher, tomber, ne plus se relever. Je n’étais pas aussi forte qu’elle. Je n’avais jamais pu être à sa place. Jude n’était pas une jeune femme au passé trouble, qui avait été frappée et violée par ses parents. Elle avait grandi avec deux mamans et deux petits frères. Toujours bonne élève, rien ne la différenciait jamais des autres, sauf ses cheveux d’un blond polaire presque blanc qui la rendait parfois irréelle.
    
    Nous sommes toutes les deux entrées dans l’armée sous la même envie de prendre soin des autres et de les protéger. Si j’étais faite pour le travail de bureau, elle avait toujours eu une âme aventureuse. Le terrain a de suite été une évidence pour elle. Plus encore lorsqu’elle a eu sa deuxième affectation, après la dissolution de sa première équipe. Jean, Raphaël, Lucie et surtout leur chef, Jenson. Elle lui vouait une admiration sans borne et elle a rapidement su s’imposer comme une seconde à l’écoute et efficace pour lui. Tous les deux formaient un tandem d’enfer.
    
    Alors je ne comprends pas. Pourquoi elle les a tous trahi. Pourquoi elle l’a mené à la mort. Pourquoi, alors qu’elle aurait donné sa vie pour lui, elle a été retrouvée à côté de son corps, le regard froid, une arme à la main. Pourquoi est-ce qu’elle garde le silence sur tout cela. Pourquoi est-ce que j’ai perdu ma sœur, du jour au lendemain… Leur mission avait finalement été une réussite, elle avait sauvé quelqu’un de très important… Je ne me souviens même pas de qui. Je m’en fiche royalement. Tout ce que je sais, c’est que ça n’a pas suffit pour réduire sa peine.
    
    La cours martiale l’a jugée responsable de ses actes et coupable de haute trahison. Elle a été transférée dans la prison de la caserne. Toute son équipe a témoigné contre elle, ce n’était pas bien compliqué, surtout qu’elle ne s’est pas défendue. Je ne pourrais plus la voir avant un long moment. Je vais devoir retourner à ma gestion des missions et des équipes en essayant d’occulter le vide dans mon ventre. »

    
    
****************

    
    
Première entrée – 30 avril
    Judas

    
    « C’est mon nouveau nom. Judas. Il me va comme un gant. Je fais désormais partie du Knight. Je ne sais pas trop comment ni pourquoi. J’ai perdu goût à beaucoup de choses depuis cette mission. Je ne suis plus qu’un soldat. Peut-être même que j’aurais pu leur être plus utile morte que vivante, pour quelques expériences. Mais j’ai encore des choses à faire. Ma volonté me portera là où mes jambes ne pourront plus. Pour garder cette dernière image de lui, pour pouvoir lui faire honneur et trouver les traîtres qui tentaient de renverser nos supérieurs, je me dois de ne rien laisser tomber.
    
    Je n’ai pas trahi, mais personne ne le sait, hormis Sagramor. Je crois qu’il s’en fiche comme de son dernier repas. Je m’en fiche aussi. Il est au courant, point. Je me suis résignée à lui avouer mes motivations à tout cela pour gagner un minimum sa confiance. Je doute que cela serve à quelque chose.
    
    Jenson était persuadé que des traîtres manipulaient l’armée, jusque dans les sphères les plus hautes. Ils sont peut-être même infiltré au Knight. Il soupçonnait des humains au service de l’Anathème. C’était ma raison de n’en parler à personne. Sagramor a dû tout répéter à Arthur et Merlin. Qu’ils fassent ce qu’ils veulent de ses informations tant qu’ils ne les ébruitent pas. Ma couverture ne doit pas tomber. Je dois les retrouver. J’ai quelques traces de piratage informatique, notamment de l’ordinateur de Jenson juste avant le départ pour notre dernière mission mais rien de bien important. Quelques adresses IP que je n’ai pas eu le temps d’analyser.
    
    Je sais même pas ce que je vais trouver. Si ça se trouve rien ni personne au bout de ce chemin que je m’impose. Tout le monde se fiche de ce que je peux devenir de toute manière, sauf les enfants. C’est pour eux et pour la mémoire de Jenson que je continue de marcher mais je ne sais même pas si ça sert à quelque chose. Ange et Casey peuvent prendre soin des autres. Ils n’ont pas besoin de moi. La bombe que j’ai dans le crâne peut bien exploser demain que je manquerai à personne. »

    
    
****************

    
    
Sixième entrée – 10 septembre
    Judas

    
    « Ange. Casey. Dani. Sybille. Léo. Jared. Law. Jax. Les enfants. Ils sont notre avenir. Jenson n’arrêtait pas de dire qu’ils sont la lumière qui naît de nos ténèbres. Ils sont l’espoir d’un monde meilleur, où nos erreurs n’entacheront plus la Terre. Moi qui étais certaine de pouvoir mourir il y a quelques jours, aujourd’hui je veux vivre. Pour eux. Pour leur ouvrir la voie et qu’ils puissent s’épanouir et nous mener à une ère nouvelle. Je mourai bien assez tôt, inutile pour moi de trop me presser.
    
    Aujourd’hui, c’était l’anniversaire d’Ange. Il a soufflé sa dix-septième bougie. J’ai pas eu grand-chose à lui offrir. Nous avons mangé, rit, chanté, dansé dans le petit appartement de la basse-ville qu’ils se partagent tous. Jared et Law avaient déniché des guirlandes électriques pour décorer le salon. Je n’avais jamais vu les yeux de Sybille briller autant de joie. J’ai ressenti tellement de plénitude et de sérénité en eux.
    
    Ils m’ont remercié. Pourtant je n’ai pas fait grand-chose pour eux. Je leur ai fourni un appartement – le mien dans lequel je ne vis plus depuis que je suis au Knight – ainsi qu’un entraînement. Car même si les enfants sont notre avenir, ils vivent dans notre présent, pourri jusqu’à l’os. Ils doivent apprendre à se défendre. Armes blanches, armes à feu, combat à mains nues, piratage informatique, survie, stratégie, logistique, ils doivent tout apprendre pour pouvoir s’en tirer et mener les autres vers la lumière. J’me marre comme une conne en lisant ces lignes. On a l’impression que je monte une armée. Dans un sens, ce n’est pas faux.
    
    Méfiez-vous des enfants de Judas. »

Texte publié par Loune, 7 janvier 2019 à 00h22
© tous droits réservés.
«
»
Lecture
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
1226 histoires publiées
579 membres inscrits
Notre membre le plus récent est D-F Aubert
LeConteur.fr 2013-2019 © Tous droits réservés