Pourquoi vous inscrire ?
«
»
Tome 1, Chapitre 3 « Premier pas sur le tatami! » Tome 1, Chapitre 3
Le jour de la rentrée est arrivé. Le bras de Romain a guéri.... Sa maman a cru à son histoire d’escalade dans les arbres, mais chuut!… Et il est toujours bien décidé à faire du judo.
     En cette belle journée de Septembre, le premier jour d'école vient de s'achever. La cloche à retentit et Romain est le premier à sortir du bâtiment. Tous en courant et affichant un grand sourire, il pousse violemment la porte d’entrer de l’établissement et saute les quelques marches.
    
    Le surveillant qui a bien faillit se prendre la porte l'interpelle.
    
     - Hey! Doucement mon garçon, tu es bien pressé! Mais ce n'est pas la peine de blesser quelqu'un!
    
    Romain continuant sa route.
    
     - Pardon m'sieur, mais j’ai Judo, je dois me dépêcher!
    
    Plus loin sur ça route, toujours en courant. Il est plus pressé que jamais.
    
     - C’est bon, l’école est fini... Vite, vite! Il faut me dépêcher! C’est aujourd’hui que les cours de judo commence, je ne dois pas arriver en retard pour le premier jours. Ça la mettrais mal!
    
    Arrivé à sa maison, il jette son cartable au coin de la porte, monte dans sa chambre pour prendre son sac de sport qui est déjà prêt depuis plusieurs jours.
    
    Sa maman qui entend tous ce raffut depuis le rez-de-chaussée.
    
     - Et bien Romain, tu en fais un de boucan à toi tous seul! Que t’arrive t’il?
    
     - Tu sais bien, maman! J’ai Judo aujourd'hui!
    
     - Quoi?! Et c‘est pour ça que tu cours comme ça?… Le cours ne commence que dans deux heures, tu as largement le temps!
    
    Romain, le regard vide et les bras ballant.
    
     - …..
    
    Au même moment, dans un autre coin de la ville. Teo se prépare également d’une manière bien plus calme. Il est paisiblement assit sur le lit de sa chambre, sur les murs on peut y voir des posters de grands champions. L’ambiance est zen et reposante.
    
     - C’est le grand jour, mon kimono est prêt, j’ai ma bouteille d’eau, une serviette, mes tongs. Mon bulletin d’adhésion est déjà remplit…tous est prêt.
    Mon corps aussi est prêt, avec la préparation physique que j’ai suivit cette été, je devrais bien m’en sortir. Musculation, piscine, course à pied… mes muscles et mon endurance ce sont bien développés. J’ai appris également le nom des techniques et je me suis entraîné à répéter certains gestes devant mon ordi, en regardant les vidéos des plus grands de la discipline. Ça devrait le faire, je suis fin prêt!
    
    Plus tard, l’heure H est enfin arrivé. Romain arrive devant le dojo, Malgré sa joie, son enthousiasme baisse d’un ton en se rapprochant. Surtout lorsqu’il voit la carrure et l’air motivé de certains de ses futurs compagnons.
    Après les traditionnels enregistrements de début d‘année, tous se retrouve dans les vestiaires pour se mettre en tenu.
    
    Romain intérieurement.
    
     - Bon sang il n’y a pas beaucoup de ceinture blanche…ni même de jaune. Je vois surtout... des oranges ici... des vertes la bas. Ça ne pas être facile!…A si, y’a un type la bas dans le coin qui a une blanche. Il semble nouveau aussi, il ne parle a personne.
    
    Soudain une voix féminine retentit.
    
     - On y vas les jeunes? Vous êtes prêt?… Allez, venez vous mettre en place pour le salut.
    Avant tous, je me présente pour les nouveaux. Je m’appelle Fanny, c’est moi qui serait votre prof. Vous êtes ici au Judo club Asimov , club que j’ai moi-même fondé en l‘honneur de mon défunt maître Luc Asimov. Plus communément, on l'appel aussi JCA. Je ferais de mon mieux pour vous apprendre tous ce que je sais et de votre coté, j’espère que vous vous donnerez à fond. Allez! Saluons...REI!
    Pour l’échauffement, commencez par trottiner!
    
    Teo s'interroge intérieurement.
    
     - Luc Asimov elle a dit... bizarre... ce nom m’est familier. J'ai l'impression de l'avoir déjà entendu mais pourtant...
    
    Romain, tous en trottinant, réfléchi aussi intérieurement.
    
     - Le JCA. J’ai choisi ce club parce que vous, vous êtes dans l’autre club de la ville. Un jour viendra ou nous nous rencontrerons sur un tatami... et ce jour la je serais prêt! Croyez moi!
    
    Après avoir trottiné, les exercices d’échauffement s’enchainent. Roulade, saute mouton, et ainsi de suite l’échauffement touche à sa fin. Les élèves passent maintenant à de petits combats au sol. Jusque la nos deux jeunes garçons s’en sortent plutôt bien...mais ce n'est que l’échauffement.
    
    Fanny.
    
     - Très bien! Passons à quelques randori. Vous passerez deux par deux devant moi. Il n’y a rien de tel pour ce remettre dans le bain après ces vacances… et je pourrais ainsi voir le niveau de nos deux nouveaux compagnons. Tiens Romain! Tu vas commencer. Et ton adversaire seraaa…sera Léonie!
    
    Romain et Léonie s’avance et se mettent en place.
    
     - Elle est plutôt impressionnante pour une fille... hé! hé!…hum, orange quand même, méfions nous, ‘fin elle reste une fille.
    
     - Saluez, Hajime!
    
    Romain s’avance en étant sur ces gardes, il va de gauche à droite cherchant un angle d’attaque.
    
     -Bizarre cette fille... elle ne fait rien, elle ne bouge pas, elle ne prend aucune pose…et quelle carrure, de la ou j’étais tous à l’heure, elle n’était pas aussi impressionnante, elle dégage quelque chose de curieux.
    Dit moi!? Tu compte combattre au moins!?...Ou tu vas rester la comme ça?
    Elle ne réagit pas, temps pis je tente, on verra bien.
    
    Romain tente alors un simple balayage…sans succès.
    
     - Je rêve! Elle n’a pas bougé d‘un iota! Elle est clouée au sol ma parole. Dit Quelque chose toi!…Je retente.
    
    Il se jette alors sur Léonie et reste agripper à elle, tel un Koala à sa branche.
    
     - Rien à faire, c’est un pilier humain.
    
    Teo, comme fanny et les autres judokas, contemple le combat, ou du moins le spectacle.
    
     - Il n‘a aucune chance de la sorte! Elle est très concentrée. Si on regarde bien, on dirait même qu’une sorte d’aura bleu se dégage d’elle pour rejoindre le sol! C’est comme si elle ne faisait qu’un avec le tatami!
    
    Au moment ou Romain s’apprête à passer une fois de plus à l‘offensive, Léonie se décide enfin a réagir.
    
     - Ça suffit…ce n‘est plus amusant. Tu m'ennuis.
    
    En un instant, elle esquive l’attaque du pauvre Romain et le met Ippon.
    
    Romain, le visage ébahie et d'une voie tremblante, se frottant les cheveux.
    
    - Haa! Bah ça alors? Comment se fait t’il? Qu’Est-ce qui c’est passé?
    
    Léonie s’avance vers lui et l’aide à se relever.
    
     - Ça va? Pas trop sonné?
    
     - Bien sur que ça va! Tu me prends pour qui!…Dit moi plutôt, pourquoi es tu restés la à ne rien faire, tu n’as même pas combattu, c’est vexant à la fin ...Tu ne fais pas ça à chaque combat au moins!?
    
     - Hi hi hi, Non évidement, mais avec toi, pas la peine de se fatiguer hi hi…
    
     - Qu’est-ce que tu dis! Pas la peine de se fatiguer! T'y vas fort la quand même...
    
     - Ne te fâche pas, je te taquine…Je veux juste dire que tu es trop prévisible. Je savais à l’avance que tu allais foncer tête baissé sans réfléchir. Je t’ai bien observé depuis ton arrivé….Si tu agis de la sorte, au judo tu n’as aucune chance!
    
     - Tu savais, tu m’as observé… Tu te moques de moi la?
    
     - Je voulais que tu comprennes pour ton premier randori. Cela dit, tu as une sacrée force, j’ai bien cru que tu allais arrivé à me faire bouger.
    
    Fanny qui n’avait encore rien dit intervient:
    
     - Le judo, ce n’est pas que la force brute. L’observation de son adversaire prend une part importante dans un combat. Léonie t’as offert une très bonne leçon Romain, c’est aussi comme ça que l’on apprend. Tu sais, dans un combat, il faut savoir utiliser tous ses sens. Tu dois toujours pouvoir anticiper ce que ton adversaire va faire. En fait, c'est simple... il faut toujours avoir un train d’avance, retiens bien ça et ça ira.
    Bon!... Au suivant, je demande Teo et je demande Eloïse.
    
     - Allez en piste!
    
    Teo s’avance tranquillement en réfléchissant:
    
     - Bon allez, c’est maintenant ou tous commence vraiment. Mais attention! De toute évidence on ne pratique pas le judo de manière classique ici!
    

Texte publié par David Delafosse, 10 mai 2018 à 16h38
© tous droits réservés.
Commentaire & partage
Consulter les commentaires
Pour réagir â ce chapitre et poster une review, veuillez vous identifier ou vous inscrire !
«
»
Tome 1, Chapitre 3 « Premier pas sur le tatami! » Tome 1, Chapitre 3
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
1040 histoires publiées
496 membres inscrits
Notre membre le plus récent est Lardon anthropomorphe bleu cie
LeConteur.fr 2013-2018 © Tous droits réservés