Pourquoi vous inscrire ?
«
»
Tome 1, Chapitre 3 Tome 1, Chapitre 3
Sian attendait sagement dans le fauteuil que la renarde avait laissé avant de s'absenter.
    
    - Me revoilà !
    
     La jeune fille sursauta, ne s'attendant pas à un retour si brusque.
    
    - Misti nous rejoindra bientôt, c'est elle qui va s'occuper de la troisième étape !
    - Qui est Misti ?
    - L'Esprit indépendant du Chat des îles de l'Ouest.
    - Elle est gentille ?
    - Et si nous changions de sujet ?
    
    
* * *
    

     Une paire de jambes bleues ressortait de derrière le dossier du canapé.
     Chandra s'en approcha avec le son caractéristique que faisaient les hauts talons blancs qu'elle portait.
    
    - Bonsoir Hayjie.
    
     Elle sortit de ses rêveries en entendant quelqu'un prononcer son prénom. Elle fixa un instant la nouvelle arrivante, fascinée par la lumière qu'elle dégageait, avant de se mettre à la hâte dans une position plus convenable.
     La jeune femme vint s'installer à côté d'elle pendant que Cannil restait en retrait de ce qu'il se passait.
    
    - Bonsoir.
    - Je me nomme Chandra, Esprit de l'Astre Opalin. Cannil m'a informée de ta particularité et cela m'intrigue.
    - Quel genre de particularité ?
    - C'est à toi de me le dire.
    - Je n'ai pas pour habitude de parler de ce genre de choses...
    - Cela t'a-t-il attiré des ennuis ?
    - Un peu...
    - Parlons d'autre chose dans ce cas.
    - Merci.
    
     L'Esprit lunaire fit apparaître les objets qu'Hayjie avait choisis, les laissant en suspension devant elle.
    
    - La pierre que tu connais déjà sous le nom de gemme spirituelle. La plume appartenait à Circa, Esprit messager de l'Aigle du Royaume Céleste. La flûte appartenait à la Muse Ijaye. Comment as-tu choisi ces objets ?
    - Ils dégageaient quelque chose... C'est difficile à expliquer...
    - Tout n'a pas forcément besoin d'explications. Tu veux bien me donner tes mains ?
    - Oui, bien sûr.
    
     Elle tendit ses mains vers l'Esprit Opalin qui les prit en douceur, fermant les yeux pour se concentrer.
    
    - C'est très intéressant...
    - Qu'est-ce qui est intéressant ?
    
     Chandra rouvrit ses yeux pour fixer l'intensité du regard d'Hayjie avant de reporter son attention vers Cannil.
    
    - Contacte Astalie et informe-la que la clé a été trouvée.
    
     Il s'inclina et disparu.
     Chandra se réintéressa à la jeune fille.
    
    - Circa ne devrait pas tarder. Je vais te laisser maintenant, je dois aller voir comment ça se passe pour ton amie. Au revoir.
    
     Elle lâcha enfin ses mains et fit s'évaporer les objets magiques avant d'en faire de même. Elle lui laissa tout de même la pierre qu'Hayjie rangea dans la poche de sa tunique.
    
     Et effectivement, un nouvel esprit animalier fit irruption dans la petite salle. Celui-ci représentait l'aigle, accompagné de ses caractéristiques physiques telles que le bec, les serres, les yeux perçants, ainsi que des bras semblables aux jambes étaient liés à des ailes qui restaient tout de même indépendante de cette partie de son corps.
     L'homme imposait le respect par le charisme qu'il dégageait. Sa peau brune s'accordait avec la couleur ambrée de ses plumes, sa carrure était imposante sans pour autant présenter de défauts. Ses cheveux noirs étaient plaqués en arrière et légèrement relevés au niveau de sa nuque.
     Sa tenue vestimentaire était très simple, elle se composait d'une large chemise de lin blanc au col fendu maintenu par un cordon brun et aux manches larges, ainsi que d'un pantalon en lainage crème. L'unique accessoire était un collier de perles en bois qui se terminait par trois plumes ambrées.
    
    - Bonsoir, Circa, Esprit messager de l'Aigle, de toute façon, tu ne te souviendras de rien en sortant d'ici. C'est avec moi et avec d'autres que tu vas passer la troisième étape. Prête ?
    - J'imagine que oui. Comment ça "je n'aurai plus de souvenirs" ?
    - Bien, allons-y.
    
     Il attrapa son poignet et la fit transplaner avec dans une nouvelle salle entièrement plongée dans le noir.
    
    - Où est-ce que nous sommes ?
    - Arrête de t'inquiéter, ça va rendre le processus beaucoup plus pénible.
    - Quel processus ?
    
     Elle attendit plusieurs secondes sans recevoir la moindre réponse.
    
    - Circa !
    
     Elle avait beau se retourner, aucune source de lumière n'était visible.
    
    - Si c'est une blague, elle n'est pas drôle !
    
     Hayjie s'immobilisa en entendant un léger son de voix, mais ce n'était pas celle d'un esprit qu'elle avait déjà rencontré.
    
    - Qui est-ce ?
    - Qui es-tu vraiment, à travers ces artifices ?
    - Qui est là ?
    
     Elle ferma les yeux pour tenter de se concentrer davantage sur son ouïe face à ce nouveau silence, mais elle fut rapidement prise au dépourvu en entendant des voix sortir de chaque coin de la pièce, si celle-ci comportait des coins.
    
    
    

Fille de la lune


     Pureté
    
Harmonie

     Audace

Témérité


    
Equilibre

    
    - Nous allons t'offrir ce dont tu auras besoin dans les évènements à venir
    
    
* * *
    

     Misti était apparue juste devant Siannlie, la faisant sursauter de surprise.
    
    - Bonsoir ?
    - Esprit indépendant du Chat des îles de l'Ouest, et bla, bla, bla. Ravie de te rencontrer, tu me suis et on passe à la suite. Je dois rentrer rapidement.
    
     Elle possédait les particularités du chat, jusqu'aux moustaches. Ses cheveux blonds étaient attachés en une longue natte qui lui tombait sur l'épaule et ses longues griffes étaient parfaitement manucurées. Sa tenue mettait parfaitement en valeur sa silhouette svelte et se composait d'un chemisier aux manches coupées ainsi que d'un pantalon en cuir, tous deux noirs, qui ressortaient sur sa peau crémeuse à rayures grises.
    
     En attrapant le bras de Siannlie à la hâte pour la transplaner avec elle, ses griffes s'y plantèrent et tira à celle-ci un couinement de douleur.
     La salle dans laquelle elle fut conduite ne laissait filtrer aucune source de lumière.
    
    
* * *
    

     Une sphère lumineuse de la taille d'une mirabelle s'approcha doucement d'Hayjie. Ce qui la surprit n'était même pas l'objet, mais le fait que malgré la lumière qui s'en dégageait, ça ne parvenait pas à illuminer la salle où elle se trouvait.
     La lumière s'immobilisa un instant devant elle avant de se métamorphoser en un aigle qui tournoya quelques secondes dans la pièce avant de fondre sur elle dans un cri strident.
     L'impact lui causa une souffrance intense, telle une brûlure s'insinuant dans ses veines et dans chaque partie de son corps.
     Ses jambes flanchèrent rapidement sous elle, la pliant au sol de douleur. Ses pensées s'embrouillèrent et des taches colorées apparurent dans son champ de vision avant qu'elle ne perde connaissance.
    
    
* * *
    

     Les deux filles s'étaient réveillées dans les jardins du temple de cristal, sur une couverture qui avait été étendue dans l'herbe à leur attention. Faust avait attendu auprès d'elles en silence jusqu'au lendemain matin. Sian avait mis plus de temps à émerger, ce qui avait permis à Hayjie et au jeune homme de parler un peu de la situation avant que celle-ci ne retombe dans son coma.
    
    
* * *
    

     Hayjie se laissa rouler sur le côté pour tenter de se redresser un minimum, mais des courbatures sorties tout droit du purgatoire meurtrissait encore son corps à chacun de ses mouvements.
    
    - Tu as besoin d'aide ?
    - Non, c'est gentil, mais je devrais survivre. Et faut que j'aille vomir. Très vite.
    
     Elle s'était rapprochée du bord de l'îlot à quatre pattes avec un équilibre douteux malgré la stabilité qu'était censée lui apporter sa position actuelle. C'est dans l'océan qui se trouvait à plusieurs mètres en dessous de l'îlot qu'elle vida le peu que son estomac était parvenu à conserver jusqu'à présent. Faust était venu lui apporter un linge pour qu'elle puisse nettoyer son visage.
    
    - Tu te souviens de ce qu'il s'est passé ?
    - Je te le dis et te le répète, j'en sais rien ! Et tu te rappelles de ce qu'il t'est arrivé, peut-être ?
    - Non mais je n'en suis pas revenu griffé ou malade.
    
     << Prends garde à son orgueil. >>
    
     Elle se tourna vers son ami, cherchant à savoir d'où venait la voix qui s'était faite entendre.
    
    - Tu as entendu ?
    - Entendu quoi ?
    - La voix.
    - Quelle voix ? Personne n'a parlé.
    - Laisse tomber, ça doit être des restes de divagations. Je retourne me coucher.
    - Tu ne veux pas essayer de marcher ?
    - Non !
    
     Son insistance à vouloir l'aider commençait à sérieusement perturber son taux de patience. Elle retourna mourir sur la couverture de la même façon que les fois précédentes. Siannlie changea de position pour être face à elle.
    
    - Tu vas mieux ?
    - Ca ne peut qu'aller mieux. Jusqu'à mon prochain aller-retour vers le bord. Et toi ?
    - Toujours le crâne qui semble vouloir exploser... Tu te souviens de ce qu'il s'est passé ?
    - On est passé par la porte et on s'est réveillé ici en état de larves comateuses. C'est certainement un coup des écureuils vengeurs.
    - T'es con...
    
     La remarque tira tout de même un sourire à Sian, même si elle essayait de garder un peu de son sérieux.
    
    - Je sais... Tu te sens de rentrer maintenant ?
    - Et toi ?
    - J'aimerais retrouver l'île, mais en même temps...
    
     Elle soupira, tentant de se résigner à devoir passer sa vie sur cette île qui l'étouffait et lui manquait.
    
    - Je sais qu'un jour, tu partiras. Mais s'il te plaît, préviens-moi avant.
    - Merci.

Texte publié par Adrielle, 23 avril 2018 à 23h33
© tous droits réservés.
Commentaire & partage
Consulter les commentaires
Pour réagir â ce chapitre et poster une review, veuillez vous identifier ou vous inscrire !
«
»
Tome 1, Chapitre 3 Tome 1, Chapitre 3
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
1039 histoires publiées
496 membres inscrits
Notre membre le plus récent est Lardon anthropomorphe bleu cie
LeConteur.fr 2013-2018 © Tous droits réservés