Pourquoi vous inscrire ?
«
»
Tome 1, Chapitre 6 « L'Apparition » Tome 1, Chapitre 6
Perdue dans la brume, Lucia resserra instinctivement les pans de son manteau rouge autour d’elle, plus pour se garantir d’un sentiment diffus de peur que du froid de la nuit. Il n’y avait plus vraiment de distinction entre les ombres et la forêt qui les abritait, entre la vague lueur des astres filtrant à travers la sombre dentelle des rameaux entrecroisés et les tourbillons pâles qui embrassaient les racines et les troncs.
    
    Ses compagnons de route avaient changé : leur course lui semblait plus agile, plus rapide, et le bruit du vent sifflant à travers les arbres était devenu plus réaliste. Elle aurait même juré, par moment, qu’une bise capricieuse allait et venait autour d'elle. Ses « poursuivants » s'arrêtaient de temps à autre pour l’épier avec des yeux étonnamment brillants, pour se fondre à nouveau dans la nuit, ne laissant derrière eux que des craquements de brindilles et des froissements de feuillage.
    
    Cette fois, elle avait le sentiment de marcher en plein rêve… Sans doute s’était-elle endormie sur son trône improvisé et tout ceci n'était qu'un songe.
    
    Soudain, une tache de brume plus dense que le reste s'éleva devant elle, tourbillonnant paresseusement au milieu du chemin. Intriguée, elle s'immobilisa. Le brouillard s’épaissit encore, prenant substance. Bientôt apparut la forme brouillée d’un garçon nu dont la tête et les épaules se couvraient d’une peau de loup. Lucia se demanda de quel compagnon de jeu il pouvait s’agir. Elle ne reconnaissait pas ce visage anguleux, aux yeux fins et étrangement phosphorescents. Pas plus que cette longue chevelure tirant vers l’argent.
    
    « Luciaaaaa… » susurra-t-il d’une voix qui se perdait dans le frémissement de l’air sifflant et le grincement des ramures.
    
    Elle porta une main à son cœur, intriguée de le sentir battre si frénétiquement.
    
    « Luciaaa… »
    
    « Luciaaa ? »
    
    « Luciaaa ! »
    
    Son nom résonnait de toute part, comme si la voix du garçon en face d’elle pouvait voyager et se multiplier.
    
    Lentement, sa forme commença à changer. Le corps sembla fusionner avec la peau qui le couvrait, jusqu’à former une étrange créature à mi-chemin entre le loup et l’homme, puis un véritable loup au pelage d’argent, qui la fixa de ses yeux flamboyants.
    
    Elle aurait dû crier. Elle aurait dû fuir. Mais elle ne pouvait que le contempler d’un regard fasciné. L’animal s’évanouit dans la brume, ne laissant derrière lui que quelques nuées blanches.
    
    C’était la brume… Elle lui jouait des tours.
    
    Lucia ferma les yeux, respira l’air aux senteurs de décomposition et d’eau stagnante. Entre ses mains, elle sentait l’osier rêche du panier, solide et pesant, une ancre dans la réalité. Elle avait été choisie…
    
    Elle devait aller jusqu’au bout.

Texte publié par Beatrix, 4 mai 2018 à 11h18
© tous droits réservés.
Commentaire & partage
Consulter les commentaires
Pour réagir â ce chapitre et poster une review, veuillez vous identifier ou vous inscrire !
«
»
Tome 1, Chapitre 6 « L'Apparition » Tome 1, Chapitre 6
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
1058 histoires publiées
505 membres inscrits
Notre membre le plus récent est St Seb
LeConteur.fr 2013-2018 © Tous droits réservés