LC logo
Découvrir     Romans & nouvelles     Fanfictions     Poèmes     Blog     Forums
Connexion
Bienvenue visiteur !
Se connecter ou S'inscrire
Pourquoi vous inscrire ?
Contes et légendes de Berethiel-Nienor
icone Fiche icone Fils de discussion icone Lecture icone 0 commentaire 0
«
»
Tome 1, Chapitre 8 « B.O.U.M » Tome 1, Chapitre 8
Nerveuse, la sorcière aux cheveux violets tord sa robe entre ses mains. A côté d'elle, ses camarades parlent de l'épreuve à venir sans lui prêter attention. La dernière épreuve du Brevet de l'Ordre Universitaire Magique est connue pour être difficile. Les examinateurs veulent évaluer ce que les élèves sont capables de faire au bout d'un an d'étude de la magie ; les étudiants sont libres de choisir leur sort afin de leur permettre de donner le meilleur d'eux-mêmes. Pour avoir la moitié des points, ils doivent choisir un sort, l'expliquer et le réaliser correctement. L'autre moitié des points est à la discrétion du jury qui évalue la complexité et l'originalité du sort en regard des connaissances théoriques de l'élève. L'épreuve compte pour un cinquième des points de l'examen de fin d'année et seuls les élèves qui ont une moyenne d'au moins soixante-quinze pour cent peuvent espérer continuer leurs études. La magie est une affaire sérieuse et ils ne peuvent permettre aux élèves médiocres de manier cet art plein de danger.
    
     Raya s'avance dans sa robe neuve en tortillant ses cheveux violets emmêlés en une coiffure que la jeune sorcière de huit ans juge élégante. Le jury la regarde avec inquiétude car sa réputation s'est répandue dans l'école durant son année scolaire. Les dix personnes présentes se regardent puis la sorcière la plus à droite sourit et regarde l'enfant qui attend sans un mot.
    - Bonjour Raya, peux-tu nous présenter ton sort et ta démarche ?
    La femme sourit de nouveau et Raya se détend.
    - Alors, j'ai testé mon sort sur un lapin et je vais rendre sa fourrure rose bonbon.
    La petite fille fixe du regard les ingrédients disposés devant elle : plantes, souris, chauve-souris, chats, lapins, pierres et poudres diverses attendent dans le fond de la salle. Le cœur battant, Raya va chercher un lapin qu'elle prend délicatement avant de le poser sur la table prévue pour l'examen. Elle respire profondément pour se calmer et elle se concentre, elle se rassure car elle a répété ce sort à maintes reprises. La petite fille agite sa baguette pour lancer le sort et le lapin se transforme, sa fourrure passe du blanc au rose bonbon. Soulagée, elle sait qu'elle a réussi son épreuve.
    - Bien, vous avez réussi votre examen. dit un sorcier en robe violette. Attendez, ce lapin continue à se transformer !
    Rapidement, le lapin grossit et sa fourrure rose devient vaporeuse, telle de la barbe à papa. Ravie, Raya observe les effets de sa formule.
    
     Le lapin bondit droit vers le jury et il cherche à mordre les jambes à sa portée. La sorcière qui a parlé la première hurle bientôt, le lapin l'a mordue profondément à la jambe. Elle monte sur une table alors que le lapin s'attaque aux autres membres du jury. Les larmes aux yeux, Raya rit de la scène. Au bout d'une dizaine de minutes, elle estime que le lapin s' est suffisamment amusé à poursuivre les examinateurs et qu'il est temps de le remettre dans sa cage. Aussitôt, les membres du jury récupèrent les baguettes qu'ils ont tous lâchées sous l'effet de la surprise. Un professeur s'empresse de figer la créature pour l'examiner tandis qu'une sorcière soigne sa collègue.
    - Nous allons délibérer ! dit l'homme en remettant le lapin dans sa cage après l'avoir longuement observé.
    
     Une demie-heure plus tard, le jury revient dans la salle. La sorcière est un peu inquiète, d'ordinaire, les examens ne durent pas aussi longtemps.
    - Bien. Raya, votre sort est raté mais en même temps, très réussi. D'un lapin blanc, vous avez fait un lapin rose bonbon à la fourrure pareille à du coton et aux dents effilées comme des lames de rasoir. Cette transformation est difficile, nous en sommes conscients. Nous avons longuement délibéré, nous voulions vous refuser votre diplôme. Mais nous devons reconnaître que ce sort est une prouesse pour un élève de première année. Néanmoins, cette créature est dangereuse. Vous avez certainement testé ce sort auparavant, que s'est-il passé ?
    - Rien, ce sort a réussi comme toutes les autres fois. dit la sorcière, boudeuse.
    - Dans ce cas, avez-vous conscience des risques que vous nous avez fait courir ? Pourquoi avoir choisi ce sort ?
    - Parce que je le réussis bien et qu'il n'y a pas de danger.
    - Ce lapin aurait pu blesser quelqu'un, vous en avez conscience ?
    - Vous exagérez, il voulait seulement jouer ! répond la petite sorcière, indignée.
    - Cette créature est dangereuse, elle pouvait mordre quelqu'un d'innocent ou sans défense. Avez-vous vu ses dents ? Sa vitesse ? Vous devez toujours évaluer les risques lorsque vous lancez un sort et être prête à y remédier. Compris ?
    - Oui !
    - Bien, merci. Vous pouvez sortir.
    
     Une semaine plus tard, Raya est convoquée le jour des résultats des examens. Le comité de direction la reçoit dans un petit bureau mal éclairé.
    - Bien, nous avons délibéré sur votre cas, Raya. Vos gaffes et vos sorts dangereux dont vous semblez pas mesurer la dangerosité nous ont conduit à vous exclure de notre établissement, la magie est une affaire sérieuse que vous prenez à la légère. Néanmoins, nous vous accordons votre B.O.U.M. pour vous permettre de vous en sortir par la suite et parce que nous avons décidé de vous refuser le redoublement. Vous pouvez disposer !
    Les dents serrées, la sorcière quitte la pièce les larmes aux yeux. Ses camarades de classe la regardent passer mais pas un ne vient lui demander si elle va bien. Elle sait que très bientôt ses parents viendront la chercher, honteux de l'échec de leur fille. Dans le dortoir désert, alors que tous les élèves de sa promotion fêtent leur réussite aux examens, Raya reste seule à pleurer sans que personne ne lui prête attention. Elle se demande quel sera son avenir et en quoi ses pouvoirs effraient les autres. Son lapin était si mignon avec sa fourrure rose...

Texte publié par Bleuenn, 9 août 2017 à 23h53
© tous droits réservés.
Commentaire & partage
Consulter les commentaires
Pour réagir â ce chapitre et poster une review, veuillez vous identifier ou vous inscrire !
«
»
Tome 1, Chapitre 8 « B.O.U.M » Tome 1, Chapitre 8
LeConteur.fr Qui sommes-nous ? Nous contacter Statistiques
Découvrir
Romans & nouvelles
Fanfictions & oneshot
Poèmes
Foire aux questions
Présentation & Mentions légales
Conditions Générales d'Utilisation
Nous contacter
Espace professionnels
Un bug à signaler ?
784 histoires publiées
395 membres inscrits
Notre membre le plus récent est Idril Elenna Tinúviel
LeConteur.fr 2013-2017 Tous droits réservés